Culture

L’exposition « Photographier Paris » prolongée

today4 janvier 2019

Arrière-plan
share close

La Ville Lumière s’offre aux yeux de jeunes photographes débordants de talent, et le résultat est sublime. La durée de cette exposition gratuite qui se tient depuis novembre à l’Hôtel de Ville s’étire, pour aller jusqu’au 2 février 2019. 

L’exposition gagne un mois de vie ; une belle occasion pour tous d’aller s’émerveiller. Chacun des seize photographes qui a participé à la création de « Photographier Paris », motivé par sa propre sensibilité, donne à voir un Paris instantané, des instants volés ou des portraits offerts.

Elsa, L’Orillon bar, Belleville (2015) © Thomas Boivin

Paris, cette ville pas simple à vivre, à appréhender ou à quitter, apparait sous les yeux des visiteurs comme une mosaïque vibrante et oscillante entre la fiction et le réel. Des moments intimes, des instants publics, des objets et des hommes… Le vrai Paris est là, dans cette balade photogénique qui vous mène de Belleville à Ménilmontant.

In-Sight, Courtesy AéroParis (2017) © Louis Matton

Vous avez donc jusqu’au 2 février pour aller, gratuitement, dans la Salle Saint-Jean de l’Hotel de ville (entrée 5 rue de Lobau, 75004), rencontrer le regard de Thomas Boivin, qui aborde les passants et tire leurs portraits depuis cinq ans. Celui de Lucile Boiron qui passe, depuis 2016, du temps auprès des migrants. Celui de Laurent Chardon qui s’est adonné à des déambulations hivernales et nocturnes dans Paris de 2003 à 2013. Mais aussi celui de Geoffroy Mathieu, qui lui s’intéresse à ces parisiens devenus agriculteurs, à ces toits devenus champs, bref à l’agriculture urbaine… Et ceux des douze autres artistes.

Large © Yussuf Cevincli
  • Ouvert tous les jours sauf dimanches et jours fériés
  • De 10h à 18h30 (dernière entrée à 17h30)

 

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

Bon plan

Paris : où jeter son sapin de Noël ?

Les fêtes sont terminées, les guirlandes et autre boules et décorations de Noël sont rangées et là... l'éternelle question épineuse se pose : Où pouvez-vous abandonner votre sapin ? Et bien, pas dans la rue en tout cas ! Se débarrasser de son arbre, même dans un sac, sur le trottoir est considéré comme un "dépôt sauvage d'ordures" et la sanction peut vous coûter chère : entre 35 et 180 […]

today4 janvier 2019

Vos commentaires (0)

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires

0%
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x