Moulin Rouge : l’histoire du plus célèbre cabaret parisien au début du XXe siècle

moulin rouge paris 18 © Alexander Petrikov

Bâti à la fin du XIXe siècle, le Moulin Rouge est l’un des cabarets les plus célèbres du monde. Terre d’accueil du French Cancan et du Pétomane, cette historique salle parisienne est chargée d’histoire. 

Moulin Rouge : ses débuts 

Inauguré le 6 octobre 1889 (quelques mois seulement après la Tour Eiffel), le Moulin Rouge s’installe dès ses débuts à la place du Bal de la Reine Blanche, en bas de la butte Montmartre. Joseph Oller et son associé, Charles Zidler, sont deux des hommes d’affaires les plus puissants du moment et connaissent le goût du public de l’époque sur le bout des doigts. Leur objectif est de créer un lieu où tous les Parisiens pourront se retrouver, mais également d’inciter les riches à se désinhiber dans un quartier populaire et à la mode.

Moulin_Rouge_1900

Moulin Rouge en 1900

Le Moulin Rouge connaît rapidement un vif succès, en partie grâce à l’architecture révolutionnaire de la salle qui permet des changements de décor très rapides, mais aussi parce que tous les types de publics – riches ou pauvres, Parisiens ou non – peuvent se mêler à la fête. Une révolution en cette époque où les classes sociales ne se mélangent pas et le divertissement n’est quasiment jamais proposé aux moins bien lotis.

S’ensuit l’arrivée de la plus populaire des danses de cabaret, le French Cancan. Bien qu’elle ne soit pas née au Moulin Rouge, cette danse a grandement contribué à l’ascension du lieu grâce à ses rythmes déchainés, ses costumes attrayants et ses noms de scène tous plus déjantés les uns que les autres. La Goulue, Grille d’Égout ou encore Nini Pattes en l’Air sont quelques unes des grandes danseuses de l’époque !

Moulin Rouge : les grands moments du XXe siècle

À cette époque, l’un des spectacles les plus célèbres du Moulin Rouge était tenu par Joseph Pujol, dit « Le Pétomane ». S’étant produit sur la scène du cabaret parisien de 1890 à 1914, son spectacle consistait à lâcher des gaz à volonté, avec diverses variétés de sons. Ce péteur professionnel est aujourd’hui encore connu pour être l’un des plus célèbres shows du Moulin Rouge.

Le succès du Moulin Rouge traversera très vite la Manche, au point que le Prince de Galles décidera, le 26 octobre 1890, de réserver une table lors d’un passage à Paris. Nous ne sommes alors qu’un an après l’inauguration officielle ! Il assiste à un show de French-Cancan lorsque la Goulue, la grande star du Moulin Rouge, reconnait le futur Édouard VII et lui dit avec aplomb : « Hé, Galles ! Tu paies l’champagne ! C’est toi qui régales ou c’est ta mère (ndlr : la reine Victoria) qui invite ? ». Le Moulin Rouge est alors le cabaret dont tout le monde parle, mais surtout un lieu tout ce qu’il y a de plus populaire et libéré !

E.B

Partager: