Paris : des amendes pour les trottinettes ?

trottinettes paris

Suite à une présence (trop ?) gênante sur les trottoirs des véhicules en libre-service, la municipalité pourrait prendre des mesures de régulation.

Depuis peu, les trottinettes, vélos et scooters en free floating (libre-service) envahissent Paris et ces deux roues sont devenus un véritable fléau pour les parisiens. Et pour cause ! Faute de place à leur emplacement d’origine, ces derniers sont abandonnés n’importe où dans les rues de la capitale et notamment sur les trottoirs (pour les trottinettes et vélos), alors devenus quasiment impraticables pour les piétons.

« A Paris, où l’on recense huit opérateurs et environ 6000 trottinettes en libre-service » relèvent nos confrères du Parisien. Pour tenter de remédier à ce souci et limiter les abus, Christophe Najdovski (adjoint aux transports) assure : « Face à un cadre juridique national encore inadapté, Paris accompagnera ces mobilités et évitera une occupation chaotique de l’espace public ».

C’est ce jeudi 21 mars que la municipalité pourrait prendre des mesures de régulation tant pour les utilisateurs qui conduisent vite et se garent sur des emplacements gênants (même si, sans immatriculation, la verbalisation est compliquée) que pour les opérateurs qui occupent l’espace public.

Alors, va-t-on avoir le droit à un « code du trottoir » pour supprimer les stationnements sauvages et inciter les utilisateurs à circuler prudemment ?

P.B

Partager: