Actu

Paris : pourquoi les métros sont bondés même au mois d’août ?

today20 août 2019

Arrière-plan
share close

La plupart des Parisiens étant partis vers des contrées (plus ou moins) lointaines, les transports en commun pendant les grandes vacances pourraient devenir un véritable plaisir pour ceux qui sont restés dans la capitale. Et pourtant, les lignes sont toujours aussi encombrées…

On connaît les transports en commun durant l’année. Les rames sont saturées, les couloirs encombrés, les quais bondés. Mais au coeur du mois d’août, durant la période la plus calme de l’année, les métros suivent-ils le mouvement ? On aimerait imaginer des rames où les places assises sont vides au point de ne pas savoir laquelle choisir et des quais où on pourrait circuler sans gêne.

Pourtant, l’affluence reste quasiment aussi importante au coeur de l’été que le reste de l’année. Bernard Gobitz, vice-président de l’association usagers d’Ile-de-France, explique l’une des raisons à BFM : « avant, les Franciliens partaient en vacances quatre semaines ou presque. Aujourd’hui, ils partent plutôt sur plusieurs périodes fractionnées. Une grosse partie d’entre eux reste donc en Ile-de-France, une bonne partie du mois de juillet d’août. »

Et puis, l’été, le nombre de touristes augmente de façon exponentielle ! Ce deuxième point a d’autant plus d’impact que les touristes sont de très gros consommateurs de transports en commun. Enfin, la troisième raison est liée aux nombreux travaux qui ont traditionnellement lieu l’été sur les lignes des métros et RER : ces derniers poussent les Franciliens, les Parisiens et les touristes à utiliser les mêmes lignes, ce qui crée des axes surchargés… même quand les rues parisiennes paraissent quasiment vides.

E.B

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Rate it

Article précédent

maison de balzac

Actu

La Maison de Balzac réouvre enfin ses portes !

La Maison de Balzac réouvre ses portes ! Après un an de travaux, l'ancienne maison d'Honoré de Balzac accueille de nouveau les visiteurs depuis la fin du mois de juillet. En revanche, le jardin ne sera terminé que vers fin septembre. C'est au 47 rue Raynouard, dans le 16e arrondissement, que le célèbre écrivain français a passé quelques années de sa vie. De 1840 à 1847, il restait enfermé, pendant […]

today19 août 2019


0%