RATP : un nouvel outil pour connaître l’affluence en temps réel de son trajet

© Shutterstock

Depuis le 1er juin, l’application officielle de la RATP offre aux utilisateurs la possibilité de connaître en temps réel l’affluence d’un trajet précis. Comment ? Grâce à  « crowdsourcing affluence voyageurs », un service collaboratif qui permet à tout un chacun de partager ses informations et observations avec la communauté.

Bercy Village

Alors que la distanciation sociale reste très difficile à respecter dans les métros, tramways et bus parisiens, la RATP vient de lancer un tout nouveau service qui, l’entreprise de transports l’espère, devrait aider un peu à réduire l’affluence sur son réseau. Comme son nom l’indique, ce service nommé « crowdsourcing affluence voyageurs » est un outil collaboratif qui permet d’indiquer ou de consulter l’affluence d’un métro, d’un RER ou d’un tramway (mais pas encore d’un bus) sur un trajet précis.

Concrètement, comment cela se passe ? Si l’on souhaite informer les autres usagers, il suffit de cliquer sur « Indiquer l’affluence sur mon trajet » lorsque l’on se trouve sur l’écran d’accueil de l’application officiel de la RATP. Il est également possible de le faire directement depuis notre recherche de trajet. Pour ceux qui souhaite connaître l’affluence d’un trajet, cette dernière est indiquée, si disponible, sous la barre de recherche des itinéraires et propose cinq niveaux d’affluence : faible (des places assises sont disponibles), moyen (pas de places assises, quelques personnes debout), élevé (plusieurs personnes debout, pas trop serrées ), très élevé (beaucoup de personnes debout, assez serrées), maximal (espace bondé, entrée et sortie difficiles). Petit bémol pour le moment : les utilisateurs n’étant pas encore très nombreux, peu de trajets sont d’ores et déjà informés. Affaire à suivre dans les prochains jours !

© Captures d’écran de l’application RATP

Ce service, disponible dans l’App Store (pour les iPhone) ou Google Play (pour les téléphones Android) est anonyme, gratuit et ne nécessite pas d’inscription préalable ni de partage de position.

Partager: