Connect with us

Actualités

Paris : Une journée noire paralyse les transports en commun

Publié le

Le

liberation-dune-corneille-coincee-dans-le-metro-de-paris

Les déplacements dans la capitale sont fortement perturbés en raison d’une grève massive affectant l’ensemble des transports en commun. Les usagers sont invités à prendre leurs précautions.

Les transports largement perturbés

Les transports en commun franciliens sont fortement perturbés mardi 21 mai en raison d’une grève des cheminots et du personnel des aéroports. Les cheminots demandent une augmentation des primes versées en compensation du surcroît de travail prévu lors des Jeux olympiques et paralympiques de Paris. Cette mobilisation quasi-générale intervient à la veille d’une journée de négociations sur les primes olympiques. La SNCF a détaillé les perturbations attendues sur les RER, trams et Transiliens.

Un train sur deux circulera sur les lignes de RER A (entre Cergy et Poissy) et B, ainsi que sur les lignes du Transilien K et P, avec un bus de substitution sur la ligne P entre La Ferté-Milon et Crécy La Chapelle. Le RER D et la ligne R du Transilien auront un train sur cinq uniquement aux heures de pointe (6h30-9h30 et 16h-20h), avec aucun train entre Montereau et Melun via Héricy. Deux trains sur cinq circuleront sur les RER C et E, et sur la ligne V du Transilien, mais avec des interruptions en dehors des heures de pointe et plusieurs gares non desservies. Les lignes H, J, L, N et U du Transilien comptent un train sur trois.

Le mouvement, initié par Sud-Rail et la CGT-Cheminots, rejoint par l’Unsa-Ferroviaire et FO-Cheminots, s’annonce très suivi. Sud-Rail a indiqué que plus de 90 % des conducteurs prévoyaient de se mettre en grève. Les cheminots veulent faire pression sur la direction avant une réunion sur les primes pour les Jeux olympiques. Actuellement, seule une indemnité de 50 euros brut par jour travaillé est prévue pour les cheminots.

Les JO, un facteur important

À l’inverse, à la RATP, les négociations sont terminées depuis lundi, avec une prime moyenne de 1 000 euros brut pour les agents, pouvant atteindre 2 500 euros pour les conducteurs de métro et RER particulièrement sollicités. Fabien Villedieu, secrétaire fédéral Sud-Rail, a souligné l’importance de la charge de travail avec 4 500 trains supplémentaires en août, rappelant que cela empêchera de nombreux collègues de partir en vacances.

Des grèves similaires avaient eu lieu avant les Jeux à Rio de Janeiro en 2016 et à Londres en 2012. Selon Villedieu, au moins 90 % des conducteurs du RER D et de la ligne R du Transilien sont en grève ce mardi. La SNCF recommande de différer les déplacements ou de privilégier le télétravail.

Crédit photo : © Sodel Vladyslav

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *