Jeux Olympiques : à quoi ressemblera Paris en 2024 ?

4091
Maquette de l'Hôtel de Ville avec une forêt urbaine © Mairie de Paris

Pour les Jeux Olympiques de 2024, la Mairie de Paris a pour projet de rendre le paysage de la capitale plus vert, mais également de faire un très gros effort sur les transports en commun.

Plus de verdure et d’espaces verts

La Mairie de Paris a annoncé tout au long de ces derniers mois, les nouvelles mesures qui devraient être mis en place dans Paris. Parmi elles, la création de plusieurs grands espaces verts appelés « forêts urbaines » sur des places emblématiques de la capitale comme l’Opéra Garnier, le parvis de l’Hôtel de Ville ou encore celui de la Gare de Lyon. C’est également au pied de la Tour Eiffel que la verdure va faire son nid : il est en effet prévu de relier le Trocadéro au Champ-de-Mars grâce à un jardin géant, qui sera le plus grand de Paris et offrira aux visiteurs, touristes et riverains une meilleure expérience à la Tour Eiffel.

Des lignes de métro et de tram multipliées et allongées

En plus de prévoir plusieurs modifications du paysage urbain, de nombreux travaux liés aux transports poussent partout dans les rues de Paris. Les travaux du Grand Paris Express devraient être terminés pour 2024. Ce projet pharaonique consiste à créer trois nouvelles lignes de métro, les lignes 15, 16 et 17. La ligne 15 permettra de circuler tout autour de Paris, de banlieue en banlieue sans avoir à repasser par la capitale, comme une sorte de métro périphérique. La ligne 4 sera prolongée jusqu’à Bagneux, la 9, la 12 et la 14 également. La 14 passera même par l’aéroport d’Orly, un avantage pour les touristes qui devront circuler pendant l’événement des Jeux Olympiques. Les tramways subiront aussi  quelques changements, puisque 5 lignes vont être prolongées et 5 autres créées.

La Gare du Nord métamorphosée

Un des plus grands changements sera le chantier de Gare du Nord. En constante évolution, la plus grande gare d’Europe sera cette fois métamorphosée : la surface va tripler pour répondre à la hausse du trafic et un terminal de départ va être créé pour le dissocier des arrivées. Une salle de concerts pouvant accueillir jusqu’à 2000 personnes va même voir le jour et d’autres commerces, dont de nombreux services de restauration, seront ajoutés. Le tout devrait être fini entre juin 2023 et mars 2024, juste à temps pour le début des Jeux Olympiques 2024.

E.B