Canicule à Paris : Comment survivre dans le métro ?

metro paris canicule

Avec la canicule qui frappe la capitale et tout le pays depuis plusieurs jours, il y a bien une zone de Paris qui fait peur : les transports en commun. Découvrez quelques astuces pour améliorer vos trajets. 

Déjà insoutenables avec simplement 20 degrés, les transports en commun sont des véritables fléaux pendant les périodes de canicule. Entre humidité, odeurs nauséabondes, collés serrés et chaleur étouffante, les métros et RER sont de véritables ennemis durant l’été. Voici quelques astuces pour réussir à survivre jusqu’à l’arrivée de l’automne.

Avoir une bouteille d’eau sur soi 

Assurez-vous d’être toujours muni d’une bouteille d’eau sur vous. Attention, il est préférable que l’eau ne soit pas trop fraîche, même si la sensation reste plus agréable, votre corps tentera de se réchauffer après la douche froide qu’il viendra de recevoir. Vous empirerez donc votre état.
Souvenez-vous, il est absolument nécessaire de s’hydrater avant même la sensation de soif. Buvez environ 2 litres d’eau par jour.

Avoir un ventilateur de poche  

Vous pouvez en trouver partout ! Un ventilateur de poche, à pile ou à brancher sur votre téléphone, vous sauvera la vie quand vous serez en train de suffoquer dans la rame de métro ou de RER. Très pratique et facilement transportable, il est l’objet idéal pour cette période estivale.

Favoriser les métros climatisés 

Même s’il est parfois impossible de choisir des lignes de métros climatisées, maximisez vos chances en regardant tous les trajets possibles pour vous rendre d’un point A à un point B. Le trajet sera peut-être plus long de quelques minutes ou nécessitera peut-être plus de changements, mais vous aurez évité la transpiration et la sensation de malaise.

Choisir des emplacements stratégiques 

Difficile de trouver une bonne place dans les métros, surtout en heures de pointe. Malgré des rames bondées et étouffantes, il y a quelques emplacements qui vous permettront de mieux respirer.
Favorisez les couloirs entre les sièges à quatre, moins de personnes s’y assoient, vous serez directement proche des petites fenêtres ouvertes et les personnes en face de vous seront assises, donc ne vous étoufferont pas. Pour les métros en accordéon, vous pouvez vous mettre au niveau de cette jonction. N’ayant que peu de possibilités pour se tenir, peu de personnes s’entassent ici.

Prendre un éventail

Très léger et absolument pas encombrant, l’éventail est lui aussi un objet indispensable de cette canicule. Quelques battements de poignet et vous vous sentirez tout de suite beaucoup mieux.

 

E.B

Partager: