play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Vivre Paris Radio Radio Vivre Paris

Culture

Le Japon, Mishima et moi : la nouvelle programmation du Forum des Images

today24 octobre 2022

Arrière-plan

« Le Japon, Mishima et moi », c’est la nouvelle programmation du Forum des Images. Depuis le 12 octobre et jusqu’au 15 janvier, le travail de l’écrivain japonais est mis en lumière à travers diverses animations. Un voyage fascinant à vivre au cœur de Paris.

Séances de cinéma, conférences, expositions, rencontres, cours de cinéma gratuits… Depuis le 12 octobre dernier, le Forum des images a lancé sa nouvelle programmation. Elle s’intitule « Le Japon, Mishima et moi », sous-titrée « Un portrait subversif de notre époque ? ».

L’écrivain Yukio Mishima, également connu sous son nom de plume Kimitake Hiraoka, est sans conteste un personnage fascinant…

Nous vivons dans un monde qui a été prévu et préparé par Yukio Mishima. Comme un plat qui se mange froid. Cet homme, mort suicidé à l’âge de 45 ans, a plagié par anticipation l’agitation politique, les bifurcations sociétales, les agapes narcissiques, les odyssées sexuelles, la faillite définitive, les éclats de beauté de notre époque.

Une programmation multiple

Dans le cadre du programme « Le Japon, Mishima et moi », Le Forum des Images propose plusieurs thématiques. Non pas pour rendre hommage à l’écrivain, mais plutôt pour interroger et faire connaître cette œuvre encore méconnue du public français. À travers son prisme, le Forum nous invite à mieux comprendre le « désastre absurde » et la « beauté convulsive » de notre société.

Cinq chapitres ont donc été pensés, « comme autant de salles où s’exposent des Mishima potentiels et alternatifs. » Trois œuvres biographiques s’y rencontrent : le ballet « M comme Mishima » (1993), par Maurice Béjart, le roman graphique « Mishima, ma mort est mon chef-d’œuvre » (2019) de Patrick Weber et Li-An, et le film « Mishima, une vie en quatre chapitres » (1985), de Paul Schrader.

Au programme donc :

  1.  Le Japon de Mishima (en cours jusqu’à fin octobre). On y découvre le Japon des jeunes années de Mishima, à travers le cinéma de grands maîtres japonais comme Ozu ou Mizoguchi.
  2. Le style Mishima (en cours jusqu’à fin octobre). On explore le style de Mishima, en tant qu’écrivain bien sûr, sans oublier ses multiples relations avec le cinéma.
  3. Les corps de Mishima (en novembre). On abordera ici le rapport au corps, aux genres, à la sexualité et au désir de l’artiste. Des éléments au cœur de son travail littéraire, photographique et cinématographique
  4. Mishima politique (à venir).
  5. Mishima samouraï (à venir).

Jusqu’à 11 novembre, les diverses animations à découvrir au cours de ces premiers cycles s’accompagnent de l’exposition « Mon moi(s) de Mishima ». L’occasion d’admirer les superbes tableaux et des collages de l’artiste parisien FanXoa. Elle sera suivie, dès le 18 novembre, de l’exposition « BARAKEI » (Ordalie par les roses), par le photographe Eikō Hosoe.

Prochains rendez-vous à ne pas rater ?

Le mercredi 26 octobre, les amateurs du 7e art pourront aller voir deux films japonais : à 18 h 30 « Lettre d’amour » (1953), de Kinuyo Tanaka et à 21 h « Nuages flottants » (1960), de Mikio Naruse.

Le jeudi 27 octobre, même programme avec « Contes cruels de la jeunesse » (1960) de Nagisa Ōshima à 18 h 30 et « Un merveilleux dimanche » (1947) d’Akira Kurosawa à 21 h.

Le vendredi 28 octobre à 18 h 30, venez rencontrer gratuitement Thomas Garcin (Maître de conférences en études japonaises à l’université de Paris, spécialiste de l’écrivain Mishima) et Dominique Palmé (traductrice de Mishima aux éditions Gallimard). Cette rencontre, intitulée « Nouvelles traductions, nouvelles lectures : un visage inédit de l’écrivain Mishima » sera suivi d’une lecture de textes par Didier Sandre de la Comédie-Française. À 20 h 30 le même jour, sera diffusé le film « 25 novembre 1970 : le jour où Mishima choisit son destin » (2011), de Koji Wakamatsu.

 


+ D’INFOS

L’intégralité de la programmation est à retrouver sur le site du Forum des Images. Les réservations peuvent se faire en ligne. 

Où ? Westfield Forum des Halles, au 2 rue du Cinéma, Paris 1er

Quand ? Du 12 octobre 2022 au 15 janvier 2023

Combien ? Les places de cinéma coûtent 7,20 € en plein tarif.


Image de Une : Image d’illustration – Hakone, Japon © Tianshu Liu / Unsplash

C.B

Écrit par: La rédac


Article précédent

rooftop paris

Food

Le « 10eme ciel », l’un des plus beaux rooftops de Paris rouvre

Une vue imprenable sur la tour Eiffel, des cocktails délicieux et des tapas à tomber : le « 10eme ciel » est un rooftop immanquable à Paris. Il vient de rouvrir pour quinze jours. C’est peut-être la plus belle vue de Paris. La tour Eiffel au premier plan, la butte de Montmartre en toile de fond et la Seine qui coupe le paysage en deux. Cette vue imprenable, c’est celle […]

today24 octobre 2022


Articles similaires


0%