Le lieu bien gardé de Paris : la Mouzaïa

Perché sur les hauteurs du 19e arrondissement, le quartier de la Mouzaïa est un étonnant dédale de ruelles escarpées, de maisons individuelles au charme fou et de jardinets abondamment fleuris. On part à la découverte de ce coin secret de Paris, parfait pour une virée printanière.

Idéalement situé entre les Buttes-Chaumont et le parc de la Butte du Chapeau Rouge, le quartier de la Mouzaïa est un ovni à Paris. Ici, aucun commerce, aucune voiture, aucun touriste, mais de jolies maisons colorées, des façades en briques rouges, des pavillons en pierre et de la verdure à n’en plus finir.

Composé d’une petite dizaine de ruelles, le quartier est formé autour de son artère principale, la rue de Mouzaïa. Déjà dans cette rue, on découvre quelques maisons insolites, une atmosphère bucolique et une tranquillité rare à Paris. Mais ce sont les voies qui se déploient autour d’elle qui étonnent le plus : très étroites, entièrement pavées, ponctuées de lampadaires typiquement parisiens et constituées de pavillons construits entre les années 1880 et 1920, elles dépaysent n’importe quel Parisien ayant la bonne idée de passer par là.

Parmi toutes ses jolies voies, notre préférence va à la Villa Sadi Carnot, dont la première maison entièrement jaune attire immédiatement l’oeil, et la Villa Eugène Leblanc, très verdoyante au printemps. Un conseil cependant : avant de vous embarquer sur la ligne 7 bis pour partir à la découverte de ce charmant quartier, prenez de bonnes chaussures. Établies sur une ancienne carrière de gypse et de pierre meulière, ces quelques voies pavées sont en effet très escarpées !

Et pour connaître tous ses petits secrets, vous pouvez également découvrir le quartier avec l’un de nos guides lors de notre visite guidée.

© Shutterstock

C.R

Partager: