Paris en un chiffre insolite : 409

1190
© Tom Plevnik / Shutterstock.com
© Tom Plevnik / Shutterstock.com

409. C’est le nombre de kiosques à journaux existant dans les rues de Paris aujourd’hui ! Alors qu’est-ce que ce chiffre représente : beaucoup, pas beaucoup ? Y en avait-il vraiment plus avant la crise de la presse ? Eh bien, non !

Il y a trois ans, les amoureux du patrimoine parisien bondissaient d’horreur à l’annonce du remplacement des kiosques à journaux si emblématiques de la capitale. On regrettait notamment l’aspect très aseptisé du nouveau prototype par rapport au modèle « 1900 ». Depuis, la polémique est retombée et une bonne partie du parc a été rénovée, remplacée par des petits édifices plus pratiques et plus modernes : plus de dôme en écailles de zinc, plus de frise, plus de petit écriteau vert et jaune, mais un espace plus ouvert et complètement informatisé.

View this post on Instagram

#nouveaukiosque #kiosqueparisien #kiosquejournaux #paris20

A post shared by thomasdewynter (@thomas_dewynter) on

Cette mesure visait non seulement à offrir plus de confort aux kiosquiers, mais aussi à redonner un coup de peps à leur activité, en berne depuis plusieurs années… Et pourtant, aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’y a jamais eu autant de kiosques à journaux dans les rues de Paris qu’aujourd’hui ! Et oui, 409 kiosques, c’est 150 de plus qu’en 2005 et 60 de plus qu’en 1900 !

Ce chiffre reste supérieur à toutes les autres époques même quand on retire la quarantaine de kiosques qui vendent autre chose que des magazines et des journaux. Pour la petite anecdote, ces derniers proposent des choses parfois étonnantes. Ainsi, trois kiosques (ceux des places de la Madeleine, des Ternes et Raoul Dautry) vendent des places de théâtre à moitié prix le jour de la représentation, celui du boulevard de Courcelles vend des crêpes, celui de la place Franz Liszt est une petite librairie d’occasion et celui de l’avenue René Fonck est un kiosque-école !