Paris est l’une des mégalopoles les moins vertes au monde

Une étude américaine a calculé le “taux de verdure” d’une trentaine de grandes villes à travers le monde et le résultat est sans appel pour la capitale française : elle manque cruellement de verdure.

Si de nouveaux espaces verts ouvrent très régulièrement à Paris depuis quelques années, Paris reste l’une des villes les moins vertes au monde, selon une étude menée par une équipe du MIT, prestigieuse université de recherche américaine.

Utilisant les images disponibles via le service de navigation virtuelle de Google, Street View, une équipe de chercheurs américains a mené une étude nommée Treepedia qui évalue la quantité de verdure qu’un promeneur lambda voit depuis la rue. L’équipe s’est intéressé à une trentaine de grandes villes dans le monde, dont Amsterdam, Boston, Cape Town, New York, Sao Paulo, Singapour ou encore Miami afin d’établir ce qu’ils appellent un Green View Index : un index du taux de verdure apparaissant dans le champ de vision d’un piéton.

Avec un Green View Index très bas de 8,8%, Paris est, parmi ces trente villes, la moins végétalisée de toutes. En comparaison, le champ de vision des Singapouriens est à 29,3% occupé par de la verdure. D’autres villes possèdent un chiffre très haut également : c’est le cas de Sydney et Vancouver (25,9 %), Johannesburg (23,6 %) ou encore Amsterdam (20,6%). Même des mégalopoles considérées comme très bétonnées telles que Londres (12,7%), Kobe (9,4%) ou New York (13,5%) possèdent une couverture végétale beaucoup plus importante que Paris.

Pour se rassurer, il faut rappeler que cette étude ne prend pas en compte les villes chinoises et indiennes (qui ne peuvent être photographiées par Google), des villes pourtant connues pour leur très forte densité (dans ce classement, Paris est la ville la plus dense de toutes) et leur manque cruel de verdure.

En outre, l’outil est intéressant car il nous permet de visualiser en un coup d’oeil la quantité de verdure que l’on est susceptible de croiser en se baladant à tel ou tel endroit de la capitale. Pour le découvrir, c’est par ici.

C.R

Partager: