Paris et IDF : calendrier des projets de 2019

1739
©Production Perig

Si Paris sera toujours Paris (en tout cas selon Maurice Chevalier), la ville est en constante évolution. Vivre Paris vous offre un petit tour d’horizon des grands projets que l’année 2019 réserve à la capitale et sa proche banlieue.

PARIS :

Les travaux pour le réaménagement des grandes places de Paris continuent. Un projet cher à Anne Hidalgo, pensé depuis 2015. 30 millions d’€ sont prévus pour la transformation de ces sept lieux emblématiques de la capitale. La place de la Madeleine, la place de la Bastille, la place de la Nation, la place Gambetta, la place des Fêtes et la place d’Italie arboreront en 2019 (ou 2020) un nouveau visage.

(La place du Panthéon quant a elle a déjà été rénovée, depuis septembre 2018, pour le bonheur des piétons à qui l’espace public y fait désormais la part belle.)

Des bancs et tables installés sur la place du Panthéon offrent un lieu de détente et de rencontre aux passants © Radio France, Emilie Defay

Janvier :

L’étude sur la gratuité des transports parisiens commandée par Anne Hidalgo sera présentées d’ici à la mi-janvier. Depuis l’année dernière, les plus de 65 ans (sous conditions de ressources) peuvent bénéficier du pass Navigo gratuit. Pour 2019, la mesure pourrait s’étendre aux enfants de moins de 10 ans. Les adolescents et étudiants  pourraient quant à eux se voir rembourser 50% de leur carte Imagin’R. Ces mesures coûteraient 25 millions d’euros à la ville de Paris.

D’ici la fin janvier, Paris devrait financer le 100 000 ème logement social de la capitale. Depuis 2001, leur nombre ne cesse d’augmenter, avec une progression de 54%, selon l’Adil (Agence départementale pour l’information sur le logement).

La fin du mois marquera également la fin des travaux de la coulée verte reliant le parc de la Villette au parc des Buttes Chaumont (75019). 900 000 € ont été alloués à ce projet.

Le très beau parc des Buttes Chaumont © Frlegros

Février :

Le saviez-vous ? Paris est la seule ville de France a ne pas avoir de police municipale. C’est la brigade de lutte contre les incivilités qui veille au maintien de l’ordre public. Suite aux réclamations des élus, nombreux à demander la mise en place d’une police municipale armée à Paris, la mairie envisage le projet. Un rapport d’audit, lancé par Anne Hidalgo l’été dernier, sera remis en février, pour juger du dispositif de sécurité parisien, que madame Le Maire pense « perfectible ».

Le 7 février, aura lieu la deuxième Nuit des Solidarités. Qu’est ce que c’est ? Un recensement des sans abris de la capitale. La première édition en 2018, à laquelle 1800 bénévoles avaient participé, a permis de mettre en lumière ce triste chiffre : 2952 personnes ont été rencontré ce soir, vivant dans les rues de Paris, en plein hiver. La Mairie sollicite à nouveau les parisiens pour quadriller la ville et aller à la rencontre des plus démunis.

Avril :

Encore une nouvelle piste cyclable prête à voir le jour, dans le 11 ème arrondissement. Elle permettra de pédaler en toute sécurité, sur 3 kilomètres de la Place de la République à la place de la Nation.

Sculpture « Triomphe de la République », place de la Nation © NeydtStock

Les cyclistes s’empareront de la circulation avenue de Flandres (75019), avec la possibilité de rouler de part et d’autres du terre-plein central. Celui-ci sera aménagé en promenade. Les travaux sont en court depuis l’automne 2018, limitant la circulation à une voie.

Mars :

Inauguration des nouvelles Serres d’Auteuil (75016), qui entoureront le nouveau court, Simonne-Mathieu, de Roland Garros. Les quatre serres de 6 mètres de hauteur, inscrites aux Monuments historiques, resteront accessibles au public pendant la compétition de tennis. 

Vue d’avion du nouveau court entourés des Serres d’Auteuil © FFT, Nouveau Roland Garros

Juillet :

Dès le 1er juillet, une nouvelle réglementation sera mise en circulation pour limiter la circulation. Les automobilistes possédant une vignette Crit’Air 4 ne pourront pas utiliser leur véhicule du lundi au vendredi, entre 8h et 20h, dans l’ensemble de la capitale. Si vous possédez un diesel immatriculé avant 2006, ou un deux roues immatriculé avant 2004, les rues de Paris vous seront donc interdites toute la semaine en journée.

Août :

Le nouveau musée de la Libération va être inauguré le 25 août, à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération de Paris. Le musée se trouvait auparavant au dessus de la gare Montparnasse, et ce depuis 1994. Peu mis en valeur, et difficile d’accès, la ville de Paris a décidé de le déplacer… sur la place Denfert-Rochereau (75014), dans les Pavillons Ledoux, construits en 1878 et classés Monuments historiques. Il sera ouvert au public dès le 27 août. Pour suivre l’avancée des travaux : chantiermuseeliberation.paris.fr

La place Denfert-Rochereau de nuit © Siffer

C’est en plein été que devraient s’achever les travaux (déjà en cours) du projet de promenade urbaine entre les stations de métro Barbès et Stalingrad (75018). Refonte de l’éclairage public, réaménagement des squares Louise de Marillac et de Jessain, trottoirs plus larges, terre-plein central… A noter que boulevard de la Chapelle, la circulation ne se fera désormais plus que sur une seule voie.

Septembre :

Le Théâtre du Châtelet (75001) rouvrira ses portes après une réhabilitation commencée au printemps 2017. Les travaux, orchestrés par Philippe Pumain et Christian Laporte, touchent l’intérieur et l’extérieur du théâtre. La salle de spectacle, notamment, sera plus claire et lumineuse, avec des décors (déjà sublimes) totalement restaurés.

© Mairie de Paris, Clément Dorval

Décembre :

Fermé depuis l’automne 2018 pour travaux, le musée Galliera, en face du palais de Tokyo (75016) ouvrira à nouveau en décembre. Agrandit par l’ouverture des caves voutées en galerie, le musée continuera de vous éblouir avec ses quelques 200 000 pièces de collection, balayant la mode du 18 ème siècle à aujourd’hui.

Avis aux amateurs de vélos ! Vous pourrez dès l’hiver 2019 traverser tout Paris, d’est en ouest, grâce à la nouvelle piste cyclable qui s’étendra de Bastille à la place de l’Etoile. 6 kilomètres de pistes, qui permettront de visiter/traverser la capitale sans polluer, en passant par la rue de Rivoli, l’Arc de Triomphe et les Champs Elysées.

NEUILLY SUR SEINE (92200) :

La RN13, plus communément appelée avenue Charles-de-Gaulle, traverse la ville de Neuilly sur Seine sur deux kilomètres, entre le quartier d’affaires de la Défense et la Porte Maillot. En 2019 est prévu un grand projet de requalification de l’avenue. 50 millions d’euros alloués au rétrécissement des voies (de 3,20 mètres à 2,80) et au réaménagement de cette artère sur laquelle transitent chaque jour plus de 150 000 véhicules.

A quoi pourrait ressembler les abords de l’avenue Charles de Gaulle © Ilex Paysage urbanisme

SEVRES (92310) :

La création d’une Cité des métiers d’art et du design va débuter à l’été 2019, sur la voie Grande Rue. Le site comprendra 23 ateliers, un fablabs ouvert au public et un showroom. Le projet ouvrira ses portes fin 2020.

COURBEVOIE (92400) :

Le parc de Becon, poumon vert de la ville, va se métamorphoser dès la fin de l’année. Cinq ans de travaux sont prévus pour réaménager les 3,66 hectares du parc. Les terrains de tennis laisseront la place à 25% de surface en plus, et les pavillons de l’Exposition Universelle de 1878 seront agrémentés d’une grande terrasse. L’ancien bassin deviendra quant à lui un miroir d’eau avec jets brumisateurs, entourés de promenades vertes et suspendues.

A quoi ressemblera le Parc de Becon © Ville de Courbevoie

BOULOGNE BILLANCOURT (92100) :

Les superbes jardins du musée Albert-Kahn rouvriront en septembre 2019, à l’occasion des Journées du Patrimoine.

ASNIERES (92600 ) :

Le nouveau tronçon de 6,4 kilomètres du T1 sera mis en service. Il reliera la ville d’Asnières à la ville de Colombe (92700).