Paris : la Tour Eiffel veut battre un record !

Quand on pense à Paris on pense bien sûr… à la Tour Eiffel ! C’est le monument le plus symbolique de Paris qui est prêt à battre un nouveau record ! 

Vous avez dû le remarquer, les alentours de la Tour Eiffel ont depuis peu bien changé. En effet, depuis les attentats qui ont touché Paris, pour éviter tout risque pour le monument et les touristes, un mur de verre a été installé autour de la Dame de Fer englobant aussi désormais les deux jardins latéraux. Une installation qui aurait coûté 35 millions d’euros, bien que l’accès au parvis reste gratuit.

StockLynx

Le 4e monument le plus visité de Paris est en pleine rénovation du sol au plafond ! La nouvelle délégation de service public donnée par la Ville de Paris à la Société d’exploitation de la tour Eiffel reversant 8 millions d’euros par an à la Ville, prévoit un plan d’investissement de 224,5 à 300 millions d’euros jusqu’en 2023 pour tout refaire sans même fermer le monument ou alors partiellement comme le troisième étage actuellement fermé qui ouvrira de nouveau le 1er février.

Tout y passe. Le phare a été révisé en 2017, le deuxième étage ainsi que l’ascenseur nord ont été rénovés en 2018. La peinture, quant à elle, est au centre des travaux. Pour les 130 ans du monument, c’est la 20e fois qu’elle sera repeinte. L’opération est prévue jusqu’en 2021 et aurait coûté 60 millions d’euros.

Les restaurants eux-aussi n’échappent pas aux changements. Le Jules Vernes du 2e étage étant en travaux depuis l’été dernier et doit rouvrir ses portes début mai. Quant au 58 Tour Eiffel, la brasserie du premier étage est désormais confiée à Thierry Marx et la carte va changer au printemps. Même les boutiques font partie du processus stratégique de conquête : tous les produits dérivés du monuments sont revus et modifiés pour plus de qualité et d’originalité. Une mission confiée à Arteum, enseigne spécialisée dans la conception et la vente de produits dérivés d’œuvres d’art.

Une petite nouveauté : la transformation d’un périmètre très élargi autour de la Tour Eiffel qui irait du Trocadéro au bout du Champ-de-Mars, en passant par les ponts d’Iéna et Bir-Hakeim. Une nouveauté d’un coût de 70 millions d’euros porté par la Ville de Paris.

L’objectif de tout ces changements ? Que la Tour Eiffel reconquiert les coeurs des franciliens puisqu’ils ne sont que 11% des visiteurs dont seulement 2% de parisiens.

1 million d’euros ont d’ailleurs été investis par la Sete (Société d’exploitation de la tour Eiffel) dans cette « stratégie de reconquête » du public francilien, principal vecteur de croissance et donc moyen d’atteindre l’objectif de 7,4 millions de visiteurs annuels en 2031 et 100 millions d’euros de chiffre d’affaire.

En vue du même objectif,  la Sete a commencé depuis 3 ans avec une billetterie Internet horodatée pour réguler les flux de visiteurs. Un projet ambitieux qui a pour but, à terme, d’atteindre 80% des ventes totales. « Nous sommes à un peu plus de 50 % aujourd’hui, l’objectif est de parvenir à 65 % en 2019, et à 80 % lorsque l’ascenseur nord sera remis en service en 2021 » explique le directeur général de la société.

 

 

 

 

Partager: