Actu

Et si les Parisiens pouvaient voter dès 16 ans ?

today11 avril 2019

Arrière-plan
share close

Anne Hidalgo souhaite organiser un scrutin parallèle dans les douze lycées municipaux de Paris, à l’occasion des européennes. 

C’est dans une interview donnée au journal le Monde et publiée aujourd’hui que la Maire de Paris, Anne Hidalgo, déclare être favorable au vote dès 16 ans.

C’est pourquoi, pour les élections européennes du 26 mai 2019, la Maire souhaite expérimenter un vote dans les douze établissements municipaux de la capitale, comme proposé par un collectif de Sciences-Po.

vote paris hidalgo 16 ans elections europeennes
© I’m friday

Des jeunes de 16-18 ans, qui voteront dans de « vraies » conditions, mais « pour de faux », afin de palier au manque d’implication des jeunes. « Si la participation au grand débat national a été importante, on a constaté partout en France une sous-représentation des jeunes. Cela doit nous interroger… » a déclaré Anne Hidalgo. 

« On a une génération d’adolescents extrêmement lucides sur leur avenir, il suffit de les voir faire grève le vendredi pour le climat. »

France Paris greve jeunesse climat vote 16 ans Europe
La grève mondiale de la jeunesse pour le climat, vendredi 15 mars 2019 à Paris © Thomas Samson / AFP

Un scrutin parallèle, qui se déroulera avant le 26 mai et qui sera dépouillé après, que la Maire de Paris estime être un bon moyen de donner des « bonnes habitudes en matière de démocratie » aux jeunes.

Si les voix de ces lycéens ne seront pas intégrées dans le scrutin national, les résultats donneront si, oui ou non, « les jeunes sont très sensibles à la question européenne », comme l’affirme madame le Maire.

 

C.B

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

Legislation trottinette electrique free-floating Paris

Actu

Paris renforce la régulation des trottinettes électriques

Après avoir profité du flou juridique qui les entourait, à Paris, les utilisateurs peu précautionneux de trottinettes électriques pourront désormais être verbalisés. C'était attendu par beaucoup de Parisiens : la capitale renforce enfin la régulation des trottinettes électriques en free-floating (libre-service). En attendant la loi d'orientation sur les mobilités, qui devrait donner un cadre juridique clair à ce phénomène, le Conseil de Paris du 3 avril 2019 a tranché. Les […]

today11 avril 2019


0%