Palais Garnier : la naissance d’un monument mythique

palais garnier © Givaga

Le Palais Garnier a vu le jour sous le Second Empire de Napoléon III. Créé et pensé par Charles Garnier, cet Opéra est aujourd’hui le plus célèbre de la capitale française. On part sur les traces de ses jeunes années.

C’est à l’âge de 35 ans que Charles Garnier, né en 1825 à Paris, gagne à l’unanimité le concours pour l’édification d’une « Académie impériale de musique et de danse ». Par cet exploit, il évince près de 170 concurrents dont le grand Viollet-le-Duc, glorieux architecte de l’époque à qui l’on doit la rénovation de la Cathédrale Notre-Dame. Cette victoire lui offre le droit d’être le créateur du monument le plus important du Second Empire, alors qu’il n’a encore aucune oeuvre majeure à son actif.

charles garnier

Portrait de Charles Garnier, architecte de l’Opéra

L’histoire laisse entendre que le culot de Charles Garnier a joué en sa faveur, et pour cause : quarante ans après l’événement, la veuve de Charles Garnier racontera que l’Empereur Napoléon III était en train d’examiner le projet de l’architecte lorsque son épouse, l’Impératrice Eugénie, entra dans son bureau. Jetant un bref coup d’oeil aux plans, elle demanda avec dédain « Qu’est-ce que ce style-là ? Ce n’est pas un style ! Ce n’est ni du grec, ni du Louis XIV, pas même du Louis XV ». Charles Garnier, présent dans la pièce, aurait alors répondu « Non ces styles-là ont fait leur temps. C’est du Napoléon III ! Et vous vous plaignez ! ». Une réponse qui, évidemment, plut beaucoup à Napoléon III.

En juillet 1861 la construction commence. Pourtant, rapidement les problèmes s’enchaînent. La découverte d’une nappe d’eau souterraine rallonge considérablement les travaux, puisque les fondations doivent obligatoirement être profondes. La nappe doit être vidée et bétonnée. Il faudra attendre un an avant que la première pierre ne soit posée. S’ensuivra une construction étalée sur 15 ans, bouleversée par des conflits politiques, la guerre de 1870, la Commune de Paris et la chute de Napoléon III. C’est au début de la IIIe République (1870-1940), le 5 juillet 1875, qu’est finalement inauguré le Palais Garnier.

palais garnier 1867

Façade du Palais Garnier, 1867

Pour sa soirée d’ouverture, 2000 personnalités venant de toute l’Europe sont invitées : le bourgmestre d’Amsterdam, la famille royale d’Espagne, le Lord-maire de Londres, le Président de la République de l’époque, Mac Mahon… En revanche, parmi les invités, un nom n’y figure pas : celui de Charles Garnier. L’architecte – qui venait de remettre au premier directeur de l’Opéra un énorme trousseau composé de 1942 clés – n’était même pas invité à l’ouverture officielle de son propre monument et dut se payer sa propre place !

inauguration palais garnier

Inauguration du Palais Garnier

E.B

Partager: