Paris : Tout ce qui change pour les Parisiens au mois de juillet

1431
circulation paris© Ken Felepchuk
© Ken Felepchuk

Une série de nouvelles mesures entre en vigueur à partir du mois de juillet à Paris. Une circulation plus restreinte, des règles pour les services de free-floating toujours plus serrées et des travaux dans les métros. 

Les nouvelles restrictions de circulation de juillet 2019 

Le mois de juillet marque plusieurs changements importants dans la capitale. La première mesure marquante est celle qui interdit les vignettes Crit’Air 4 (en plus des Crit’Air 5) à rouler dans Paris de 8h à 20h du lundi au vendredi. Ce sont tous les deux roues antérieurs au 1er janvier 2004, les voitures et utilitaires diesels avant le 1er janvier 2006 et pour finir les poids lourds diesel d’avant octobre 2009, qui sont concernés. Mais les poids lourds et autocars ont une mesure encore plus sévère puisque ce n’est pas du lundi au vendredi, mais tous les jours qu’ils ne devront plus rouler dans la capitale. Le Bois de Vincennes et de Boulogne, deviennent également des zones interdites aux vignettes Crit’Air 5, tout comme l’A86 (sans contravention pour l’instant). L’objectif de la Mairie de Paris étant de n’avoir plus aucun diesel dans ses rues la journée, d’ici 2024.

Les nouvelles restrictions des services de free-floating 

Anne Hidalgo se bat contre les trottinettes électriques depuis leur arrivée en masse dans la capitale. Malgré des efforts pour réussir à satisfaire les usagers et les anti-trottinettes, la Maire de Paris peine à trouver un équilibre. Elle annonce que le stationnement des trottinettes est interdit sur les trottoirs et les parcs. Une amende de 49€, ajoutée aux frais de fourrière, devra être payée par les opérateurs ou par l’usager s’il est pris sur le fait. La Ville de Paris rappelle que la visite maximale est de 20 km/h contre 25 et 8 km/h pour les zones piétonnes.

Les modifications des services dans les transports en commun 

La ligne 6 du métro est fermée à partir du 1 juillet 2019, jusqu’au 1 septembre. Pour renouveler le viaduc du métro aérien, il est nécessaire de fermer de la station Montparnasse Bienvenüe au Trocadéro. Un bus est mis en place pour continuer à desservir les stations. Pendant deux étés de suite la ligne sera fermée, et pour cause une rénovation importante doit avoir lieu. Des rames plus récentes et plus vastes devront être mises en place pour 2021. Du 15 au 18 août, du Trocadéro à Charles de Gaulle Étoile, le service sera également indisponible.

50 bus qui seront à la demande après 22 heures. Ce dispositif a été testé sur 11 lignes de bus en Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne en amont. Cependant, c’est une femme sur deux qui n’ose pas emprunter ce type de transports par peur.

 

E.B