Paris : Un pic de pollution en plus de la canicule

pollution canicule paris © Ali Rahal

La pollution pourrait frapper la capitale cette semaine. Après l’annonce d’un épisode de canicule qui va être difficile pour les Franciliens, la Maire de Paris, Anne Hidalgo annonce qu’un pic de pollution pourrait s’abattre sur Paris. Airparif n’a cependant toujours pas donné d’alerte.

Qui dit canicule, dit pic de pollution. Anne Hidalgo, Maire de Paris, explique dans une interview au Journal du Dimanche que la capitale se prépare à affronter une canicule et pourrait vivre un pic de pollution important cette semaine. La chaleur étant un des facteurs de prolifération de celle-ci, à cause du manque de circulation de l’air et de la stabilité atmosphérique qui ne fait que stagner les particules émises, il est alors nécessaire de prendre des mesures pour pallier ce problème.

La Ville de Paris révèle qu’une augmentation de la pollution devrait survenir mardi « en cas d’alerte de la part d’Airparif, je solliciterai le Préfet de police, pour lui demander de déclencher immédiatement des mesures de circulation restreinte, alternée ou différenciée » explique Anne Hidalgo, avant d’ajouter « j’espère qu’il saura réagir vite, sans tergiverser. Je serai très vigilante et exigeante. » C’est pourtant un indice « moyen » qui est affiché sur le site d’AirParif pour la journée de lundi 24 juin mais encore aucune information n’est renseignée pour la journée de mardi 25.

Alors que la pollution à l’ozone augmente clairement à Paris cette semaine, le ministère de la Transition écologique s’apprête, selon une information révélée par France Info, à annoncer deux mesures importantes en cas de pic de pollution : l’instauration automatique de la circulation différenciée lorsque le seuil d’alerte est atteint et une circulation différenciée beaucoup plus sélective puisque seuls les véhicules Crit’Air 0, 1 ou 2 seront autorisés. Actuellement, les véhicules Crit’Air 3, c’est-à-dire les diesels immatriculés à partir du 1er janvier 2006, font encore partie des catégories admises.

Pour affronter cet épisode de pollution, découvrez les meilleurs coins parisiens dans lesquels se sentir au frais.

E.B

Partager: