Paris : une Saint-Valentin d’exception chez Jovoy

Place Vendome Paris

Que vous soyez de ceux qui préfèrent fêter votre Valentin(e) au quotidien allant parfois jusqu’à religieusement fuir le 14 février, ou de ceux qui, au contraire, l’organisent des mois en avance, histoire de ne pas (encore une fois) oublier le jour J, qu’on se le dise, NON, la fête des amoureux n’est pas futile.

Et si, le temps d’une journée, Paris devenait un champ de bouquets de roses rouges, où à chaque passage piéton, les couples rivaliseraient de passionnels baisers volés à la Doisneau, traversant sur une ballade d’Alain Souchon ou d’Edith Piaf… Ahhh l’Amour ! Non, être romantique n’est pas suranné, et au pire, disons nous que quelle que soit l’excuse pour se retrouver un temps, à l’écart du quotidien, toute occasion est bonne à saisir et doit au contraire être célébrée.

Alors ? Plateau télé, coquillettes/jambon/chandelles ou restaurant gastronomique ? Qu’importe votre choix, pourvu que vous lui montriez que vous avez pensé à lui, à elle.

Chaque année, vous êtes nombreux(ses) à nous demander des conseils pour un parfum, grand classique des cadeaux que l’on s’offre à l’occasion de la fameuse Saint-Valentin. Voici une courte suggestion pour inspirer les plus démunis d’inspiration.

Les « Roméo » cette année seront des Aesthete de la maison Le Galion, un parfum cuiré, teinté de notes épicées et d’essences rares de bois et de vanille ; quant aux « Juliette », une Rose s’impose, ce sera Rose Millésimée de Jovoy, une rose charnelle, gourmande aux facettes de fruits rouges… pour célébrer son Valentin et poursuivre l’expérience jusqu’à épuisement du précieux nectar.

Vous êtes plus Grease ? « Sandy » sera en L’amoureuse de Breccourt et « Danny » en fougère masculine, viril dans son cuir mais sensuel sur le danse floor, un Mauvais Garçon de Breccourt semble avoir été créé pour lui.

« Bonnie » portera une tubéreuse à la Narcotic V., la peau brute et brulante ; « and Clyde » lui sera en dandy neo chic, intemporel et ravageur, en Terrasse à Saint Germain de Jul et Mad

 

 

Quant à « Mr » il partagera un fusionnel Molecule 02 d’Escentric Molecule avec « Mrs Smith ».

 

 

Et pour celles et ceux qui souhaiteraient un rdv encore plus expérimental, avant le diner, invitez votre dulciné(e) à venir choisir ensemble le jus de toutes vos tentations !

Je vous souhaite une très bonne Saint Valentin.

Propos de François Henin, Fondateur de la Maison Jovoy

Partager: