play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Vivre Paris Radio Radio Vivre Paris

Culture

PORTRAIT : Brunograffer, un street artist à l’univers coloré et déjanté !

today8 avril 2022

Arrière-plan

Cette semaine, on a rencontré l’artiste Brunograffer au Colors Festival, qui se tient jusqu’au 8 mai ! Tel un caméléon, Bruno s’accordait parfaitement à la pièce qu’il avait entièrement transformée pour l’occasion… Il est revenu avec nous sur son parcours en tant qu’artiste ! 

“Moi c’est Brunograffer, j’ai 26 ans et je suis originaire de Haute-Savoie. En ce moment, je vis à Strasbourg. Je ne suis pas vraiment graffeur comme l’indique mon pseudo, je me définis plus comme un passionné de création artistique en général… Custom de sneakers, peintures, illustrations sur papier, toiles, graffs, je touche à tous les domaines et avec des styles souvent différents. Ma devise ? “Le ridicule ne tue pas, et ce qui ne te tue pas te rend plus fort, donc rends-toi ridicule” !

C’est ma première année au Colors Festival ! Lorsqu’on m’a contacté pour le projet, je n’ai pas hésité une seconde à participer et j’en suis très content car on m’a donné une pièce entière à peindre. Quand je suis arrivé, les murs étaient violets et je ne savais pas ce que j’allais faire à l’avance… J’ai décidé de réaliser mon œuvre en direct avec des “zigouigouis” par-ci et par-là. Ma principale source d’inspiration, c’est Instagram, dans mon fil d’actualité, j’ai uniquement des inspirations artistiques !

portrait brunograffer
Brunograffer au Colors Festival © Vivre Paris

En base, j’ai utilisé des bombes que j’ai percées à la fin pour les vider totalement. Ensuite, comme ce sont des déchets difficiles à recycler, je les ai customisés pour en faire des œuvres, qu’on peut retrouver dans la boutique du festival, si les visiteurs veulent repartir avec un petit souvenir !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brunograffer (@brunograffer)

Ma passion pour l’art du graffiti est née lors de mes sorties avec mon frère, qui a 17 ans de plus que moi. Quand j’avais une dizaine d’années, il m’emmenait avec lui visiter des friches taguées, j’ai encore des photos de nos excursions. C’est lui également qui m’a fait tester les graffs sur papier, avec des crayons et des feutres !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brunograffer (@brunograffer)

J’ai fait mon premier street art dans la rue en 2019, suite à l’interview d’une artiste que j’avais réalisé dans le cadre de mes études. Elle m’a inspiré et j’ai donc commencé le collage. L’année d’après, j’ai été invité à un festival de street art à Strasbourg.

Je devais peindre un boîtier électrique mais tout ne s’est pas passé comme prévu car mon dessin de frites et de burger a été recouvert d’une peinture blanche seulement trois jours après mon passage, mais cette expérience reste tout de même géniale !”

La semaine dernière, on rencontrait Thibault, également artiste… Mais dans la pâtisserie !


+ D’INFOS 

Brunograffer

Photo de une : Brunograffer au Colors Festival © Vivre Paris

N B

Écrit par: La REdaction


Article précédent

bouillon chartier est

Food

Un nouveau Bouillon Chartier vient d’ouvrir face à la Gare de l’Est !

Jamais deux sans trois… Bouillon Chartier nous régale depuis plus d’un siècle et compte bien continuer encore longtemps, notamment avec sa nouvelle adresse située juste en face de la Gare de l’Est ! Ce mardi 5 avril, Bouillon Chartier a dévoilé sa nouvelle adresse dans l’Est parisien ! L’enseigne qui fait partie du patrimoine de la capitale depuis plus d’un siècle, a ouvert son troisième restaurant juste en face de […]

today8 avril 2022


Articles similaires


0%