Top 10 des crêperies de Paris

1932
© Helena Zolotuhina
© Helena Zolotuhina

Samedi 2 février, c’est la chandeleur. 40 jours après noël, notre estomac s’est enfin totalement remis des chapons, petits fours, bûche et compagnie… La galette, c’est fini aussi. Bref, on n’a plus rien à se mettre sous la dent. Ca tombe bien, voici 10 crêperies parisiennes au top, où aller gentiment se goinfrer.

  • L’incontournable :

Breizh Café, c’est la crêperie de Bertrand Larcher et une institution, qui pense « la crêpe autrement ». Aux quatre adresses parisiennes, on retrouve des produits frais, majoritairement bio et en provenance de petits producteurs bretons. La carte est bien sûr de saison. –> Menus de 25 € à 38 €.

On y va pour : La galette au hareng fumé et pomme de terre de Saint-Malo.
–> Batignolles / le Marais / Odéon 

  • La gourmande :

Au P’tit Breton, pour 24,90 € les galettes, crêpes et boissons sont à volonté. Les galettes sont sans gluten et le caramel au beurre salé fait maison. Si le menu est plein de classiques, « la galette du mois », changeante, pourrait vous surprendre. –> Prix moyen : 11 € – 20 €

On y va pour : Faire un crêpathon (un marathon de la crêpe quoi).
–> 12 Rue de Port-Mahon, 75002

  • La copieuse :

Si vous avez un gros appétit, la crêperie du Petit Josselin est faite pour vous. La spécialité de la maison, c’est de doubler l’épaisseur des crêpes et galettes. Ces « doubles » sont à composer selon vos envies et à accompagner d’un cidre brut produit dans la vallée de l’Isac, à Guenrouë. –> Prix moyen : 15 € – 25 €

On y va pour : On a vraiment besoin de vous le dire ?
–> 59 Rue du Montparnasse, 75014

  • L’authentique :

Chez Bretons, tout le folklore breton se retrouve dans votre assiette. Les galettes de farine bio sont garnies de produits du terroir. Les ingrédients sentent bon l’air de la Bretagne. De l’andouille de Guéméné en passant par la confiture à la mûroise… Les puristes apprécieront. –> Menu complet 14 €

On y va pour : Goûter l’audacieuse beurre/sucre au blé noir.
–> 56 Avenue de la République, 75011

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Well these sure beat the crepes I used to make in my apartment at university… Crêpe beurre-sucre 👌 #Paris #crepes #gosomeplacegirl

Une publication partagée par Kelly Martin (@kmart207) le

  •  La traditionelle :

« Krügen » tire son nom du vieux breton « cruc » qui signifie bosse, éminence ou, dans le cas du restaurant du breton Youenn Le Lay : roche élevée. Les crêpes y sont faites maison, à partir de produits bruts, et dans la tradition bretonne. Quant à la sélection de cidre, elle est parfaite. –> Menu du midi en semaine 10,50 €

On y va pour : découvrir le kouign (genre de pancake breton), une spécialité du sud du Finistère qui n’a vraiment rien à envier au kouign-amman.
–> 58 Rue de la Fontaine au Roi, 75011

 

Voir cette publication sur Instagram

 

To end the week 😉 Andouille/crème de Fourme d’Ambert/poire rôties/noix/mesclun.

Une publication partagée par Krügen (@krugen_paris) le

  • La 100 % bretonne :

Stéphane le dit, il aime les crêpes fines et croustillantes « comme à Quimper ». C’est donc bien sûr comme ça qu’il les sert au Mad’eo. Les produits sont de saisons, bretons ou normands et surtout pas industriels. Quant aux recettes elles sont 100 % bretonnes, comme la Galette Douarneniste, aux sardines grillées et concassé de tomates ou le pastis aux algues. –> Crêpes entre 3,80 € et 12,80 €

On y va pour : la pâte à tartiner maison (entre autre), et l’espace épicerie.
–> 14 Rue de Cadix, 75015

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#gwennhadu #chocolatbanane 😜

Une publication partagée par Crêperie Mad’eo ! (@creperiemadeo) le

  • La « fast-food » :

Vous ne pouvez pas louper la crêperie « Au P’tit Grec », c’est celle où les gens font la queue à toutes les heures du jour. C’est simple, niveau rapport qualité /prix, on ne fait pas mieux. En terme de générosité non plus. Ici, on compose sa crêpe comme on veut et on la prend à emporter. Croyez-moi, vous refuserez d’en laisser tomber la moindre miette. –> Prix moyen – de 10 €

On y va pour : le p’tit (gros) creux qui ne prévient pas, de 16h ou 23h30 .
–> 68 Rue Mouffetard, 75005

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #Au P’tit Grec (@auptitgrec) le

  • La tendance :

Les crêpes de Bisou sont 1) savoureuses 2) généreuses et 3) sophistiquées. Avec des produits frais et inattendus, l’équipe revisite la crêpe. C’est bon, beau et ça marche. –> Entre 12 € et 15 € la salé, 4,50 € et 8 € la sucrée 

On y va pour :  La galette « Chiquita ! », garnie de poulet pané aux corn flakes et à la noisette, de cheddar, d’un guacamole maison, de tomates cerises cuisinées à l’échalote et d’un oeuf poché. (On ne vous parle même pas de la crêpe « Cookie’n’Crime »…)
–> 62 Passage des Panoramas, 75002

  • L’originale :

La spécialité de Creopolog’ c’est la crêpe personnalisée. Et elles sont sans gluten. Vous avez un vaste choix d’ingrédients frais, et vous pouvez choisir d’en mettre de 1 à 5 dans votre galette. –> De 8,45 € à 16,25 €

On y va pour : Tenter de nouvelles associations et créer SA crêpe.
–> 21 Rue Neuve Saint-Pierre, 75004

© Creopolog’
  • L’assoiffée :

Les fondateurs de Brutus se sont auto-proclamés « cidrologues » et « crêpophile ». Il faut dire que ce restaurant est également le premier bar à cidre de Paris. Il y a 25 références à déguster, dans des verres à pied, s’il vous plait, ou en cocktails. Une crêperie moderne et surprenante.  –> Menu du midi 14 €

On y va pour : Fêter la chandeleur. Samedi toute la journée l’équipe décline ses crêpes sucrées façon tapas. A ne pas rater.
–> 99 Rue des Dames, 75017

© Brutus