Les sous-sols de l’esplanade des Invalides vont se transformer

2537
Invalides© Lenisecalleja.photography
© Lenisecalleja.photography

Grâce à l’appel à projets Réinventer Paris 2, et l’imagination du célèbre architecte Dominique Perrault, d’ici à 2025, les sous-sols de l’esplanade des Invalides se seront totalement transformés. 

Construite dans le cadre de l’exposition universelle de 1900, l’esplanade des Invalides (75007) est un lieu emblématique et adoré de la capitale, où viennent profiter d’un peu de verdure les touristes et parisiens. Mais ce que vous ignorez sans doute, c’est que ses sous-sols cachent un trésor : environ 18 000 mètres carrés (s’étendant de la rue Fabert à l’aérogare des Invalides), soutenus par des colonnes cannelés, vestiges d’une ancienne gare.

Un lieu insolite qui se trouve être au coeur d’une des idées lauréates de Réinventer Paris 2, l’appel à projets urbains innovants qui a pour but d’investir et embellir les espaces sous-terrains délaissés de la capitale.

© Dominique Perrault Architecture / AGADAP

L’architecte Dominique Perrault (le père de la BNF et du futur village olympique de 2024 ), propose donc, pour les sous sols de l’esplanade des Invalides, de créer « AérogArt »un espace de vie et d’exposition, consacré aux métiers d’art. Porté entre autres par Emerige, le projet devrait voir le jour en 2025.

A quoi faut-il s’attendre ? « AérogArt » a été pensé comme une « vitrine de l’excellence française ». Seront donc mis à l’honneur des savoir-faire et produits made in France. L’espace proposera également des ateliers, des corners, des showrooms et des « Fab Labs » (- contraction de l’anglais Fabrication Laboratory – un lieu où est mis à la disposition du public toutes sortes d’outils et machines pilotés par ordinateur, pour la conception et la réalisation).

Pour l’instant, l’endroit ressemble à ça … © Christophe Jacquet / Ville de Paris

Le vaste sous-sol accueillera aussi un « Musée des enfants » dédié aux 6-12 ans. Pour les amateurs de cuisine, un restaurant-bar sera aménagé ainsi qu’une grande halle alimentaire où l’on pourra se restaurer pour pas cher.

Le tout sera relié par une sorte de place publique à ciel ouvert de 1.200 mètres carrés avec un accès direct au RER C.

Visuel du projet de nuit © Dominique Perrault Architecture / AGAP

Un lieu unique en son genre, au coeur (souterrain) de Paris, qu’on a hâte de découvrir…