5 quartiers méconnus de Paris à (re)découvrir aux beaux jours

L’Impasse du Labrador, dans le 15e arrondissement © Besopha / Flickr

Avec l’arrivée des beaux jours, nous sommes nombreux à vouloir à nouveau profiter des rues de Paris, prendre l’air et partir à la (re)découverte de ses trésors. Vivre Paris vous présente cinq quartiers verdoyants, fleuris et bucoliques qui raviront tous les flâneurs. Suivez le guide !

La Cité florale (13e arrondissement)

Située au coeur du 13e arrondissement, non loin du joli parc Montsouris et de la Cité universitaire internationale, la Cité florale est un quartier tout ce qu’il y a de plus atypique à Paris : formé de ruelles aux noms aussi fleuris que ses abords de maisons (rue des Glycines, rue des Iris, rue des Orchidées…), il se peuple de jolies demeures particulières et nous offre un air de village au coeur de Paris. Pour atteindre ce bel ensemble architectural, il vous suffira d’emprunter la rue Brillat-Savarin, puis de prendre la rue des Liserons en en face du 45/47. Vous ne manquerez pas d’être émerveillés !

Le quartier Saint-Lambert (15e arrondissement)

Le quartier Saint-Lambert, dans le 15e arrondissement, n’est pas méconnu, mais son aspect bucolique si ! En arpentant ce quartier populaire et familial du sud de Paris, vous y découvrirez des pépites inattendues : la très verdoyante impasse du Labrador, la bucolique villa Santos-Dumont, une demi-douzaine de squares à l’atmosphère ultra-conviviale, mais aussi l’immense et toujours agréable parc Georges-Brassens, établi à l’emplacement des anciens abattoirs de Vaugirard.

View this post on Instagram

Looks like Montmartre, but it's not ☝🏻

A post shared by dikiz (@d1kiz) on

La Mouzaïa (19e arrondissement)

Sans doute le plus bucolique de cette sélection, le quartier de la Mouzaïa, perché sur les hauteurs du 19e arrondissement, est un étonnant dédale de ruelles escarpées, de maisons particulières éclectiques et de jardinets, abondamment fleuris au printemps et en été. Petit bonus, en vous baladant ici, vous tomberez sur une intersection entre trois rues : celles de la Liberté, de l’Égalité… et de la Fraternité, évidemment !

La Campagne à Paris (20e arrondissement)

Un tout petit peu moins verdoyant que les autres quartiers de cette sélection, La Campagne à Paris (oui, c’est bien son nom !) n’en reste pas moins l’un des plus agréables à arpenter, et pour cause : ses sept ruelles pavées, presque exemptes de voitures, se composent d’une centaine de petites maisons particulières d’un ou deux étages accompagnées de leur jardinet… Un rêve à Paris ! Pour accéder à ce coin pittoresque de la capitale, il vous faudra emprunter l’un des nombreux escaliers qui l’entourent ou prendre la (pentue) rue Pierre Mouillard.

La Butte Bergeyre (19e arrondissement)

De jolies maisonnées au sein de ruelles pavées, un mini-vignoble de 230 pieds, une vue étonnante sur Montmartre au loin, une atmosphère d’une sérénité époustouflante… Voilà ce qui vous attend du côté de la Butte Bergeyre, sur les hauteurs du 19e arrondissement. Difficile d’accès et parfaitement préservé des touristes (on n’y trouve aucun commerce ni aucun point d’intérêt grand public), ce micro-quartier est résolument l’un des plus charmants de Paris. À découvrir en toute discrétion un jour de beau temps !

Partager: