Gobee.bike à Paris : c’est fini !

Suite à trop de vandalisme et autres dégradations, Gobee.bike s’arrête à Paris et en France.

La société chinoise Gobee.bike avait misé sur Paris et d’autres villes de France (Lille, Reims et Lyon) pour se développer mais c’est un échec : après 5 mois de mise en libre-service, les vélos (plus de 2.000 déployés dans la capitale) vont être récupérés.

« Malheureusement, notre bonne volonté et nos efforts n’auront pas suffi. Depuis la mi-décembre, c’est un effet domino de dégradations qui s’est abattu sur notre flotte de vélos partout où notre service existait en France », a annoncé dans un communiqué la société basée à Hong Kong. Et de préciser que 3.200 vélos ont été dégradés en si peu de temps, plus d’un millier de vélos ont été volés ou privatisés, 280 dépôts de plainte ont été enregistrés auprès des services de police et plus de 6.500 interventions ont été réalisées par des agents pour réparer les dégâts.

Des chiffres scandaleux qui ne permettent donc pas à la start-up de poursuivre son activité et qui l’obligent à rembourser tous ses clients.

En revanche, les Vélib’ sont toujours en libre service.