La Closerie des Lilas : le QG des Années folles au coeur de Montparnasse

Pendant des années, ce joli restaurant à la devanture fleurie a été le QG des Montparnos, les artistes des Années folles qui se réunissaient dans le quartier pour refaire le monde.

Brasserie huppée, piano-bar, restaurant… La Closerie des Lilas est encore aujourd’hui l’un des lieux les plus réputés du quartier Montparnasse. Mais il y a quelques décennies, et particulièrement dans les années 1920, cette ancienne guinguette était bien plus que ça : elle était LE point de rencontre de tous les intellectuels installés à Paris. Ernest Hemingway, Émile Zola, Paul Cézanne, Jean-Paul Sartre, André Breton, Louis Aragon, Pablo Picasso, Guillaume Apollinaire, Oscar Wilde ou encore Samuel Beckett ont fait partie des habitués du lieu… Pour ne citer qu’eux ! Dans Paris est une fête, Ernest Hemingway – sans doute le plus emblématique de ces habitués – dira même que ce troquet du boulevard de Montparnasse « était l’un des meilleurs cafés de Paris ».

Le centre de la vie artistique et intellectuelle dans les années 1920

Ce bistrot du 6e arrondissement n’était pourtant pas destiné à entrer dans l’histoire. Pendant plus de trente ans, c’est son voisin, le Bal Bullier, qui a les faveurs du monde intellectuel et festif. Ce n’est qu’au début des années 1880 que le lieu, autrefois cantonné au statut de « second choix » du quartier, commence à attirer vraiment la clientèle. Son immense terrasse peuplée de lilas devient le lieu de rendez-vous incontournable des intellectuels parisiens. Ainsi, le lieu sera le témoin de bon nombre d’événements culturels au fil des ans : on raconte par exemple que Lénine y jouait aux échecs, que Francis Scott Fitzgerald y lut son manuscrit de Gatsby le Magnifique à Hemingway et qu’une dispute entre Tristan Tzara et André Breton poussa ce dernier à vouloir créer un nouveau courant artistique, le surréalisme.

La Closeries des Lilas en 1909

Aujourd’hui, le lieu n’attire plus autant les artistes et les intellectuels, mais il reste l’un des lieux les plus prisés du quartier grâce à ses soirées piano-bar, l’ambiance chic et feutrée qui s’en dégage et sa sublime terrasse, toujours parée d’une forêt de lilas et de glycines. Attention, cependant : l’addition y grimpe très vite !

La Closerie des Lilas – 171, boulevard du Montparnasse, 75006 Paris

C.R

Partager: