La pépite culturelle : le Musée d’Histoire de la Médecine

Le Musée d’Histoire de la Médecine © Emile Barret / Wikicommons

Situé au coeur de l’Université Paris Descartes, le cabinet de curiosités géant qu’est le Musée d’Histoire de la Médecine nous plonge dans un univers fascinant, étrange et parfois assez terrifiant. Âmes sensibles s’abstenir !

Méconnu du grand public, le Musée d’Histoire de la Médecine est pourtant l’une de nos haltes préférées dans le Quartier latin. Ici, on plonge dans un monde qui pique à vif notre imaginaire, nous faisant découvrir des objets qu’on croirait tout droit sortis de  Frankenstein… ou de Docteur Quinn, femme médecin !

Dans cette curieuse galerie qui ressemble à un immense cabinet de curiosités, on découvre un arsenal gigantesque d’outils en tout genre : scies d’amputation médiévales, bistouris antiques, microscopes vieux de 200 ans ou au contraire à la pointe de la technologie, prothèses en fer datant du XVIIe siècle, coffrets de trépanation

View this post on Instagram

Un beau moignon

A post shared by Mathilde (@mathildeditoui) on

Le musée n’est pas bien grand – une seule pièce établie sur deux niveaux – mais la collection est épatante et nous fait bien voir à quel point les techniques chirurgicales et médicales ont évolué. Et heureusement pour nous, car en voyant tous ces objets à l’allure barbare, on se demande comment nos ancêtres pouvaient survivre à une quelconque opération.

On y découvre également quelques objets historiques, tels que la trousse qui a servi à l’autopsie de Napoléon Bonaparte en 1821, et d’autres objets vraiment étonnants, comme un tableau composé d’une dizaine d’yeux nous permettant de visualiser différentes maladies liées à la vue. C’est passionnant… et un peu glauque en même temps !

Installé dans une ancienne bibliothèque de l’université, le Musée d’Histoire de la Médecine se visite très rapidement, mais mérite les 3,50 € que l’on paye à l’entrée. La salle en elle-même est d’ailleurs assez sublime : entièrement faite de boiseries, la galerie regorge de petits détails de décoration tels que les serpents forgés dans le fer de l’escalier central ou la dizaine de portraits de grands hommes de médecine installée sur le pourtour supérieur de la galerie. Et on ne parle pas de la verrière du plafond qui offre une luminosité naturelle à la pièce et se révèle épatante en début d’après-midi !

Musée d’Histoire de Médecine -12 Rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
Ouvert de 14h à 17h30 sauf les jeudis, dimanches et jours fériés.

C.R

Partager: