Les bons tuyaux de Cloclo : À la découverte d’Etretat

2147
© Oscity
  • Pour quoi ? Un week-end en bord de mer
  • Où ça ? A Etretat

En amoureux, en famille, entre amis, voire même seul(e), pourquoi pas ? Etretat, c’est un lieu qu’il faut voir au moins une fois. Et croyez-moi, il ravira tous ses visiteurs, sans exception. 

La majorité vous dira qu’Etretat est un des plus beaux endroits de Normandie. Je vous propose de le découvrir le temps d’un petit-week end sur la Côte d’Albâtre.

Etretat week-end amoureux
© StevanZZ

Ce qu’on vient chercher à Etretat, c’est avant tout un grand bol d’air frais, des paysages inspirants dont on ne se lasse pas et le calme (en dehors de la haute saison, bien sûr) de ce village normand de moins de 1 500 habitants.

  • On fait quoi ?

Avant d’être une destination idyllique pour les couples, Etretat a longtemps fait battre les coeurs des peintres impressionnistes. Il faut dire que la nature y est époustouflante. Alors un conseil : prenez le temps de vous émerveiller.

Etretat Bon Tuyau de Cloclo
© T.W. van Urk

Sur cette côte, la lumière est changeante, parfois douce et parfois brûlante, le blanc strié des mythiques falaises de craie contraste avec le ciel (capricieux, nous sommes tout de même en Normandie) et les eaux tantôt bleues, émeraudes ou grises de la Manche… Bref c’est un spectacle sublime à toutes heures du jour et toute l’année.

Le meilleur moyen de profiter, c’est de se balader. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Si vous rêvez d’air iodé et du bruit du ressac, c’est sur la plage de galets d’Etretat qu’il faut vous rendre.

Week end proche Paris Etretat
© Ilona Ignatova

Les plus aventureux apprécieront la petite escapade jusqu’à une « plage» plus sauvage, accessible seulement à marée basse par l’escalier du Chaudron. Et si vous n’avez pas peur de marcher, empruntez les sentiers des falaises pour rejoindre les sommets, plats, et vous délectez de l’infini de la mer.

Là, la petite Chapelle Notre Dame de la Garde est livrée aux vents depuis le 19 ème siècle. Entièrement reconstruite après la Seconde Guerre Mondiale, elle est dédiée aux marins.

Etretat escapade Vivre Paris
La chapelle de la falaise d’Amont © Zhoto

Le meilleur point de vue pour admirer les falaises, qui ont fait la renommée internationale d’Etretat, se trouve sur la falaise d’Amont. La ville en contrebas, en face la falaise d’Aval avec son arche et son aiguille forment un panorama incroyable.

Cloclo les Bons Tuyaux Etretat Week end
© HUANG Zheng

(Pour les moins endurant, un petit train fait la navette entre le centre-ville et la chapelle de la falaise d’Amont.)

  • Le saviez-vous ?

Etretat fait partie de la Côte d’Albâtre qui représente 40 kilomètres de falaises crayeuses. La plus connue est la falaise d’Aval, dont la craie s’enfonce dans la mer depuis des millions d’années. Elle a inspiré bien des artistes, notamment avec sa Porte d’Aval, une immense arcade de silex, que les vagues ont creusée à force de temps et de puissance.

Etretat Week end Vivre Paris
© alpertcr / IG

Quant à l‘aiguille, haute de 51 mètres elle est un témoin du passé géologique d’Etretat et un « personnage » central du roman « L’aiguille Creuse » de Maurice Leblanc.

Autre merveille à découvrir, les jardins d’Etretat (entrée à partir de 10,70 €). S’y mêlent poétiquement art paysager d’ici et d’ailleurs et sculptures de land-art.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Jardins D’Étretat (@les_jardins_d_etretat) le

C’est Madame Thébault, actrice célèbre du début du 20 ème siècle, amie de Claude Monet, qui décide de planter le premier arbre de ce qui est, depuis 2016 et grâce à l’architecte paysager Alexandre Grivko, un jardin féérique à nul autre pareil.

Dernier bijou immanquable le Clos Lupin (15 rue Guy de Maupassant). L’ancienne maison de l’écrivain du 20 ème siècle Maurice Leblanc vous plonge dans l’univers d’Arsène Lupin, le plus célèbre des gentlemen cambrioleurs.

Le Clos Lupin Etretat
© Louiseebelpandora / IG
  • On mange quoi ?

Direction La Flottille pour une cuisine au feu de bois généreuse, dans un cadre chaleureux. De 13 € à 31 €, savourez une cuisine française à base de produits (en grande partie) locaux. Amateurs de viande grillées ou de poissons frais, tout le monde y trouve son compte…

(22 rue Alphonse Karr, 76790 Étretat)

Au Donjon, le cadre historique de ce restaurant situé dans un petit château Anglo-Roman de 1862, au sein du superbe Domaine Saint Clair, contraste avec la cuisine gastronomique de Gabin Bouguet, moderne et créative ainsi que la décoration colorée de la salle. De 29 € à 75 €, on se délecte de mets raffinés, comme les spécialités de la maison : le foie gras de la Ferme des Sapins et la lotte de Normandie.


(Chemin de St-Clair, 76790 Étretat)

  • On dort où ?

La maison d’hôte d’Estelle et Olivier, « Le Castel de la Terrasse », est pleine de charmes. Située au pied des falaises d’Etretat, cette villa style Belle époque construite en 1840 dans les matériaux les plus représentatifs du patrimoine Cauchois : le Silex et la brique, possède des terrasses dont les vues, sur la ville et la mer, sont magnifiques. Cinq chambres tout confort sont disponibles, chacune décorée avec goût et possédant sa propre histoire… Un véritable havre de paix au coeur de la ville.

(Les réservations de début avril jusqu’à fin octobre sont de deux nuits minimums ; à partir de 150 € la nuit, petit-déjeuner inclus ; 1 Rue Jean Baptiste Cochin, 76790 Étretat)

Cloclo les bons tuyaux
© Nice Illustration
  • Comment y aller ? En voiture comptez environ 2h45 via l’A13. Si vous prenez le train, il vous faudra partir de la gare de Saint-Lazare pour un trajet d’environ 2h30 jusqu’à la gare d’Etretat Normandie (à partir de 50 € A/R).

 

C.B