Les bons tuyaux de Cloclo : Le Mont-Saint-Michel

306
Le Mont-Saint-MichelLe Mont-Saint-Michel / © Kanuman
Le Mont-Saint-Michel / © Kanuman
  • Pour quoi ? Un week-end pour bien commencer l’année 2019
  • Où : Dans la Manche

Le Mont-Saint-Michel, sa baie et son abbaye sont des incontournables qu’importe la saison. Cette semaine, direction la Normandie pour achever l’année 2018, (ou entamer l’année 2019) dans un cadre idyllique, en famille, en amoureux ou entre amis.

« Mont » merveilleux Noël à l’Abbaye, voici le nom de l’événement qui se déroule (pour la deuxième fois), jusqu’au 4 janvier 2019, dans l’un des  sites culturels les plus visités de France : le Mont-Saint-Michel. Et puisque je suppose que vos plans pour Noël sont déjà bouclés, je vous invite à partir en week-end après, pour se « remettre » des fêtes, dans un lieu classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1979.

© Igor Plotnikov
  • On fait quoi ?

Une demi-journée voire une journée entière doit être consacrée à la visite du Mont et de son abbaye ; à la découverte des légendes qui façonnent sa passionnante histoire. C’est à la demande de l’Archange Michel, « chef des milices célestes », qu’Aubert, évêque d’Avranches fit construire sur le Mont une première église, qu’il consacra le 16 octobre 709. En 966, à la demande du Duc de Normandie, une communauté de bénédictins s’y établit sur le rocher, et demeure encore aujourd’hui.

Saviez-vous que le fameux rocher aurait été, selon le chanoine et historien du 18 ème siècle Gilles Déric,  un sanctuaire païen dédié au dieu gaulois du soleil ? L’hypothèse ne s’est jamais vérifiée. Pour expliquer l’ancien nom du Mont Saint Michel, autrefois « Mont-Tombe » (Mons Tumba), les chercheurs évoquent l’idée que le mot « tumba » viendrait de « tum » qui désigne un « tertre ». Or, le Mont est une élévation émergée des sables, une « merveille de l’Occident », dressé au coeur d’une immense baie envahie par les plus grandes marées d’Europe. Bref, un spectacle à couper le souffle, (littéralement, il faut un peu d’endurance pour grimper au sommet du Mont, mais la vue vaut vraiment le coup) !

L’abbaye © Rolf E. Staerk
Ruelle du village du Mont Saint Michel © GagliardiImages

En cette fin d’année, votre visite des lieux sera ponctuée et mise en scène, avec cloches extraordinaires, animaux imaginaires, contes de notre enfance, parfums de sapins ou de clous de girofle… Un circuit inédit, à découvrir jusqu’au 4 janvier 2019.

Par ailleurs, ne manquez pas les illuminations du village médiéval du Mont-Saint-Michel, qui enchanteront petits et grands, tous les soirs jusqu’au 13 janvier 2019, de la tombée de la nuit jusqu’à 9h du matin.

© Pierre-Olivier

Et si vous voulez faire des emplettes, pour la première année se tiendra, en deux endroits, le marché de Noël de Beauvoir. Sur le parking de la Maison Pèlerin, 11 chalets, des attractions pour enfants et une piste de karting vous plonge dans une atmosphère familiale et chaleureuse. Pour rencontrer les artisans et producteurs locaux, de Granville à la pointe du Grouin, pénétrez dans le magasin. Dans la salle des fêtes Alain Cuny, c’est l’art qui est mis à l’honneur, avec des artistes peintres, sculpteurs, écrivains, éditeurs de la Baie, qui se succéderont pour vous présenter leurs oeuvres.

  • On mange où ?

Si les tables accueillant les touristes à l’intérieur du Mont ne sont pas donnés, certains valent de s’y arrêter. Notamment l’établissement de La Mère Poulard, une institution depuis 1888, année où Annette et Victor Poulard ouvrent cette auberge où manger et dormir et consacrent leur vie à servir des repas aux pèlerins.
02 33 89 68 68 – menu dès 38 €.

© DR

La recette la plus célèbre d’Annette (gardée secrète depuis plus de 130 ans) : l’omelette soufflée aux oeufs frais. Et pour les gourmands, la biscuiterie de la franchise vous propose des gâteaux traditionnels et authentiques. Aujourd’hui encore, on y achète les biscuits porte-bonheur de la Mère Poulard, au pur beurre et aux oeufs (frais bien sûr).

© DR

A l’extérieur du Mont, je vous conseille de manger au Restaurant Obione, anciennement Le Littré, à Avranches (02.33.58.01.66). Le chef, Sébastien Godefroy enchantera vos papilles avec une nouvelle carte élaborée, contemporaine et sophistiquée. Il a été élu Jeune talent 2016 par le Gault & Millau et n’a pas perdu de temps dans son nouvel établissement, qui depuis octobre, apparait dans le fameux guide. Sa note : 12,5/20, et en commentaire, on peut lire : « les poissons sont superbes ». Attention cependant aux travaux, prévus début 2019, voués à faire de l’Obione une table plus moderne et renommée de la région. Mon petit doigt me dit que c’est bien parti…

© Obione
par Sébastien Godefroy
  • Bon à savoir ? Horaires d’ouverture du marché de Noël : Du lundi au jeudi : 14h00-19H00 / Le vendredi : 14h00-20h00 / ​Le samedi : 11h00-21h00 et le dimanche : 11h00-19h00 / Fermeture à 17h le 24/12, fermé le 25/12.
    Adresses : Maison Pèlerin, 1 bis route du Mont Saint-Michel ou Salle Alain Cuny, rue d’Asteriac 50170 Beauvoir ; Site web

 

  • Comment y aller ? Comptez un peu plus de 4h en voiture, par l’autoroute A13 direction Caen, puis l’A84 direction Avranches Rennes (337 km). En train, la gare la plus proche est celle de Ponterson 50170.

En attendant 2019 pour de nouveaux bons tuyaux, je vous souhaite à tous et toutes d’excellentes fêtes de fins d’années !