Paris : découvrez la première réserve virtuelle d’animaux

1643
Paris Reserve virtuelle animaux
Rendez-vous au Jardin d'Hiver du Jardin d'Acclimatation pour vous plongez au coeur de la vie sauvage © Theodore Mattas

Le célèbre Jardin d’Acclimatation, dans le 16 ème arrondissement de Paris, lance sa 41 ème attraction… Et elle devrait plaire aux amoureux des animaux. 

Entièrement rénové l’année dernière, le Jardin d’Acclimatation, avec ses 18 hectares de promenades, est un véritable havre de paix, à deux pas de la Fondation Louis Vuitton et du Bois de Boulogne, dans le 16 ème arrondissement de Paris. Depuis plus de 150 ans, ce parc d’attractions à taille humaine régale petits et grands. Et ça n’est pas prêt de s’arrêter, puisqu’il vient de lancer sa 41 ème attraction.

Jardin Acclimatation Paris
Vue aérienne du Jardin © Jardin d’Acclimatation

Des animaux, il y en a déjà 400 dans le parc. Des volières à la mini-ferme, en passant par l’enclos des dromadaires, jusqu’à la rencontre des nombreux paons qui se déplacent librement dans le Jardin… Les petit.e.s passionné.e.s d’animaux sont gâté.e.s et la nouvelle attraction devrait combler davantage leur curiosité.

En effet, Wild Immersion invite toute la famille à aller, grâce à la réalité virtuelle, à la rencontre des diverses et superbes animaux que notre planète abrite. Bébés orang-outan, fauves, oiseaux migrateurs… Vous les voyez évoluer dans leur habitat naturel, juste sous vos yeux. C’est la première réserve virtuelle d’animaux sauvages de France.

Une belle (et bonne) alternative aux zoos, développée par Adrien Moisson, le fondateur de Wild Immersion et soutenue par l’éthologue Jane Goodall (qui a dédié sa vie à la sauvegarde des grands singes). 

Reserve virtuelle animaux Paris
Extrait de l’attraction – Vous ne pensiez jamais voir des animaux sauvages d’aussi près… © Jardin d’Acclimatation
  • Accès interdit aux enfants mesurant moins de 100 cm.
    Accompagnement obligatoire pour les enfants entre 100 cm et 110 cm.
  • 2 tickets par tour

Une attraction à vivre (et à revivre) dès le 23 février 2019 ; pour faire prendre conscience aux plus petits (et aux plus grands) l’importance de préserver notre Terre.