Paris : les tombes les plus incroyables

À Paris, certaines tombes valent le coup d’oeil, d’autres sont immanquables et l’une d’entre elles vaut même des millions d’euros. 

1) Tatiana Rachewskaïa : division 22, section 22 – cimetière du Montparnasse 
Nichée au fond du cimetière du Montparnasse (14e arr.), cette tombe vaut de l’or. Et pour cause ! Suite au suicide de Tatiana Rachewskaïa (une anarchiste russe) à l’âge de 23 ans après une déception amoureuse, Constantin Brancusi a reçu l’ordre de sculpter une statue en l’honneur de la jeune femme. Appelé « Le Baiser », ce monument funéraire représente un couple qui s’enlace. Ce n’est que quelques années après que l’artiste roumain verra sa cote augmenter et la tombe passer de 200 francs (à l’époque) à des millions d’euros (aujourd’hui). C’est donc une véritable bataille judiciaire qui se joue entre l’Etat Français et les descendants de la défunte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Martha Zecena (@marthazn) le

2) Victor Noir : division 92 – cimetière du Père Lachaise
C’est sans doute la plus érotique des tombes parisiennes. Yvan Salmon dit Victor Noir, journaliste à La Marseillaise, a été tué par le cousin de Napoléon Bonaparte le 10 janvier 1870, sans aucune raison. Deux jours après sa mort, ce journaliste de 21 ans réunissait tous les opposants au régime à son enterrement (plus de 100.000 personnes présentes au cimetière de Neuilly-sur-Seine). 21 ans après, son corps est transféré au cimetière du Père Lachaise (20e arr.) et sa statue en bronze (de Jules Dallou) qui le représente est marquée par une érection bien voyante. Considérée comme un symbole de fertilité, de nombreuses femmes viennent s’y frotter.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yess AG (@yeseniaag) le

3) Serge Gainsbourg : 1ère division – cimetière du Montparnasse
Il s’agit d’une des tombes les plus visitées de ce cimetière voire de Paris… c’est non stop que les fans du chanteur enterré avec ses parents viennent déposer poèmes, tickets de métro, fleurs, dessins, mégots de cigarettes ou encore photos.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #lanouvelleolympe (@new_olympe) le

On retrouve également dans ce cimetière Jean-Paul Sartre, Charles Baudelaire, César, Jacques Demy, Simone de Beauvoir, Mireille Darc…

4) Jim Morrison : 6e division – Cimetière du Père Lachaise
Si on ne sait pas vraiment de quoi est décédé Jim Morrison (overdose, suicide ou crise cardiaque ?) à l’âge de 27 ans dans un appartement parisien, une chose est sûre : les fans du monde entier se précipitent sur sa tombe pour lui déposer des objets en tout genre.
Le chanteur reste ainsi la star des lieux, qui abritent tout de même : Molière, Jean de la Fontaine, Honoré de Balzac, Guillaume Apollinaire, Paul Eluard, Oscar Wilde, Jean Racine, Alphonse Daudet, Marcel Proust, Allan Kardec, Frédéric Chopin, Édith Piaf, Yves Montand, Alain Bashung, Mano Solo, Henri Salvador, Gilbert Bécaud, Georges Moustaki, Michel Petrucciani, Maria Callas, Yves Montand, Simone Signoret, Marie Trintignant, Pierre Desproges, Sarah Bernhardt, Marcel Camus, Pierre Dac, Pierre Brasseur ou encore Ticky Holgado.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carey Hart (@hartluck) le

5) Allan Kardec : 44e division – Père Lachaise
Vous ne le connaissez peut-être pas et pourtant, sa tombe ne désemplit pas de fleurs. Elle est d’ailleurs la plus fleurie du cimetière du Père Lachaise ! Hippolyte Léon Denizard de son vrai nom était le père du spiritisme français et est devenu célèbre – au Brésil notamment – après avoir publié deux ouvrages Le livre des esprits et Le livre des médium.
Si vous passez par chez lui, posez votre main sur son buste pour, peut-être, entrer en contact psychique avec lui…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vivendo Em Paris (@vivendoemparis) le

Partager: