Zouave de Paris : qui est-il vraiment ?

On a tous entendu parler du Zouave, cette statue en pierre érigée par Georges Diebolt en 1856 et installée au niveau du pont de l’Alma. Mais connaissez-vous son histoire ?

Avant, elles étaient 4, aujourd’hui, il n’en reste plus qu’une seule (et laquelle !) mais toutes représentaient la même chose : les troupes ayant participé à la guerre de Crimée. En effet, après que les Français, les Anglais et les Turcs Ottomans ont remporté la bataille de l’Alma en Crimée (on tient le nom du pont !) contre les Russes, 4 statues ont été installées sur chaque pile du pont : le (fameux) Zouave (nom donné aux soldats des régiments français d’Afrique du Nord) qui serait André-Louis Gody pour certains, Nérigot ou Bérizot pour d’autres, un grenadier, un artilleur et un chasseur à pied.

Depuis, le Zouave est devenu un emblème parisien mais aussi et surtout un indicateur en cas de montée de la Seine; plus communément appelée crue. Selon un spécialiste du patrimoine parisien, Daniel Imbert, c’est dû à sa tenue « parce que le Zouave a la particularité d’avoir un vêtement extrêmement détaillé, des jambières, des guêtres, une culotte bouffante, une large ceinture et une veste. »

Alors que le pont est démoli en 1970 pour rénovation, seul le Zouave garde sa place (ou presque car il a été déplacé de l’autre côté), le grenadier est installé à Dijon; le chasseur, au bord de l’autoroute A4, vers Paris; et l’artilleur dans l’Aisne.
Malgré son déménagement, la statue qui mesure 5,2 mètres et pèse environ 8 tonnes est toujours une unité de mesure pour les parisiens et autres spécialistes puisque dès qu’il prend un peu trop l’eau, la ville s’inquiète.

Le Zouave est donc une sculpture mythique qui a son propre compte Twitter, une chanson et un roman à son nom, mais également des références dans plusieurs titres de la chanson française.

Comme quoi, on peut devenir une véritable star sans rien faire… 

©Bruno de Hogues

 

Les infos pratiques

Adresse: Pont de l'Alma, 75008 Paris