Douanier Rousseau et les maîtres du naïf : l’expo à ne pas manquer à la rentrée

Henri Rousseau, Le Moulin, 1896, huile sur toile, 32 x 55 cm, Collection particulière

À partir du 11 septembre 2019 et jusqu’au 19 janvier 2020, le Musée Maillol accueille l’une des plus belles rétrospectives sur l’art naïf organisées à Paris. Une exposition riche qui ravira les amateurs d’art figuratif.

Une centaine d’oeuvres des plus grands artistes dits « naïfs » réunies pour la première fois à Paris : c’est ce qui nous attend à la rentrée et jusqu’à janvier 2020 au Musée Maillol.

Suivant les pas du mythique Douanier Rousseau et de Séraphine Louis, l’exposition nous dévoile les toiles de quelques-uns des artistes naïfs les plus importants de leur époque, aujourd’hui un peu tombés dans l’oubli.

Employé pour la première fois à la fin du XIXe siècle pour qualifier les oeuvres d’Henri Rousseau, dit Douanier Rousseau, le terme « naïf » désigne des artistes, souvent autodidactes, qui utilisent leurs propres techniques et se libèrent des contraintes académiques dans la peinture. L’art naïf – parfois aussi appelé primitif moderne – a connu son apogée durant l’entre-deux-guerres, notamment dans les années 1930.

René Rimbert, Vue sur la ville ou la fenêtre ouverte, 1929, huile sur toile, 100 x 81 cm, Collection particulière. Photo : © Jean-Alex Brunelle © Droits réservés

André Bauchant, Camille Bombois, Ferdinand Desnos, Jean Ève, Dominique Peyronnet… À travers un parcours thématisé (portraits/paysages, la mer, vue sur la ville…), l’exposition tâchera de nous faire comprendre les spécificités et l’inventivité de chacun des artistes exposés et de révéler au mieux ces centaines d’oeuvres étonnantes, à contre-courant, et toutes plus colorées les unes que les autres. Une exposition qui s’annonce riche en découvertes !

Louis Vivin, Paris Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, 1930, huile sur toile, 46,5 x 56 cm, Courtesy galerie Dina Vierny, Paris

Dominique Peyronnet, Sieste estivale Sous-titre : Femme couchée, 1933, huile et collage sur toile, 50 x 61 cm, Senlis, musée d’Art et d’Archéologie, Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Jacqueline Hyde


Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs
Du 11 septembre 2019 au 19 janvier 2020
Plus d’infos sur museemaillol.com

 

C.R

Partager: