Culture

Le drapeau français est né des couleurs de Paris

today19 novembre 2020 1

Arrière-plan
share close

D’où viennent les couleurs du drapeau tricolore ? De Paris ! Aujourd’hui on vous raconte l’histoire de cet emblème national.

Pour comprendre l’origine de notre drapeau il faut remonter à la Révolution Française ! Dès les premiers jours de l’insurrection les parisiens arborent une cocarde aux couleurs de leur ville : le bleu qui serait une référence à Sainte-Geneviève et le rouge pour Saint-Denis, les deux saints patrons de Paris (dont les armoiries sont le bateau et la célèbre devise « Fluctuat Nec Mergitur »).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Voix des lieux (@lavoixdeslieux)

Puis le marquis de La Fayette a l’idée d’y associer le blanc, symbole de la monarchie, pour signifier l’alliance entre le roi et le peuple. Le drapeau tricolore était né ! Il devient officiellement l’emblème de la France le 15 février 1794. Chargé de le dessiner, le peintre Jacques-Louis David décide lui-même de placer le bleu en premier, puis le blanc et enfin le rouge. Quant au sens vertical il permet de le différencier du drapeau néerlandais qui est rouge, blanc, bleu et existait déjà un siècle auparavant…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Javikern🛫🌎🎸 (@javikern)

Pendant la Restauration (1814-1830) le drapeau perd ses couleurs pour ne garder que le blanc ! Mais il reprend assez vite et définitivement sa forme actuelle. Aujourd’hui il flotte fièrement sur tous les bâtiments publics et dans les grandes cérémonies, mais attention de ne pas le placer à l’envers… c’est considéré comme une marque d’irrespect !

A. C.

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

paris metro transports en commun

Actu

Paris et Île-de-France : offre réduite des transports en commun

L'offre des transports en commun parisiens et franciliens est réduite depuis ce mercredi 18 novembre 2020. Certes, la "grève massive" prévue ce jeudi 19 novembre a été annulée, mais l'offre des transports en commun est désormais réduite. En effet, depuis le reconfinement du 30 octobre, "la baisse de fréquentation dans les transports en commun est d'environ 50% aux heures de pointe, et d'environ 70% sur l'ensemble de la journée" précise le […]

today18 novembre 2020


0%