play_arrow

keyboard_arrow_right

Listeners:

Top listeners:

skip_previous play_arrow skip_next
00:00 00:00
playlist_play chevron_left
chevron_left
  • cover play_arrow

    Vivre Paris Radio Radio Vivre Paris

Actu

La naissance rare d’un bébé kangourou au Jardin des plantes

today31 janvier 2023

Arrière-plan
bébé kangourou
Bébé kangourou ©K.A.Willis

Un événement rare s’est produit à Paris il y a quelques mois. La naissance d’un bébé kangourou d’une espèce en voie de disparition ! Ce petit “dendrolague de Goodfellow”, originaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, a fait ses premiers pas à la ménagerie du Jardin des Plantes.

Né le 11 juillet 2022, ce petit kangourou fait déjà bien fait parler de lui. C’est dans un communiqué de presse que la Ménagerie du Jardin des plantes de Paris a annoncé la bonne nouvelle ce lundi 30 janvier. Après 44 jours de gestation, le minuscule bébé encore à l’état larvaire a migré dans la poche de sa mère pour commencer à téter les mamelles nourricières. Il va y rester bien au chaud pendant 8 à 10 mois. Mais il a déjà pointé le bout de son nez au bout du 5e mois !

Une espèce en danger

Cette naissance est exceptionnelle. En effet, seulement 6 dendrolagues sont nés dans le monde cette année. Et Paris a la chance d’en accueillir un. C’est une espèce menacée, catégorisée comme « en danger » (sur la liste rouge de l’IUCN : Union internationale pour la conservation de la nature). Uniquement 54 kangourous de cette race espèces sont recensés actuellement sur Terre. Aude Bourgeois, vétérinaire et directrice adjointe de la ménagerie du Jardin des plantes, explique : « ce qui justifie d’avoir des animaux en captivité, c’est d’avoir des animaux menacés dans leur pays d’origine et de sauvegarder leur espèce ».

Une naissance gardée secrète

Pourtant né en juillet dernier, le petit dendrolague n’a été annoncé par la Ménagerie que cette semaine. En effet, lors de sa naissance, il était si fragile que rien ne devait perturber son environnement. Sa mère a d’abord été séparée du père afin qu’aucun accident n’arrive. Si la mère tombait, ou si le père la bousculait, le petit aurait pu soit tomber de la poche et ne jamais se développer, soit mourir sous le choc. C’est pour cela que nous n’apprenons que tardivement cette naissance extraordinaire. Le bébé aura bientôt un nom, et lorsque son sevrage sera terminé, il ira rejoindre d’autres camarades de son espèce pour perpétuer leur sauvegarde.


+ D’INFOS

Site de la Ménagerie : Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes | Galeries, Jardins, Zoo – Jardin des Plantes (jardindesplantesdeparis.fr)

Image de une : Bébé kangourou ©K.A.Willis

I.DMA

Écrit par: Ines


Article précédent

Le tableau Partie en bateau de Gustave Caillebotte arrive dans les collections du musée d'Orsay

Culture

Un tableau estimé à 43 millions d’euros entre au Musée d’Orsay

Le musée d’Orsay vient d'acquérir une œuvre d'exception. Pour 43 millions d’euros, le tableau Partie en bateau de Gustave Caillebotte arrive dans les collections du musée. Depuis ce lundi 30 janvier 2023, vous pouvez l’admirer. Dans les collections du musée d’Orsay, un tableau exceptionnel arrive. Partie de bateau, chef-d’œuvre de Gustave Caillebotte et icône de l’impressionnisme fait l’objet d’un classement au titre de « trésor national » depuis 2020. Pour […]

today31 janvier 2023


0%