Connect with us

Culture

Retour sur l’exposition dédiée à Maillol au musée d’Orsay

Publié le

Le

expo maillol sophie crepy

Maillol, son nom ne vous est peut-être pas inconnu : à Paris, un musée lui est dédié mais c’est aussi ses sculptures qui ornent le jardin du Carrousel, aux abords du Louvre ! Mais Aristide Maillol, ce n’est pas que ça… Le musée d’Orsay nous propose une grande rétrospective sur la vie de cet artiste ayant joué un rôle crucial dans la naissance de la modernité au début du 20e siècle !

« Aristide Maillol (1861-199). La quête de l’Harmonie » est le nom de cette exposition consacrée en grande partie à la période féconde et méconnue de l’avant première guerre mondiale : il s’agit donc notamment des sculptures réalisées avant celles présentées aux abords du Louvre !

Si les institutions culturelles à l’aune de ce projet ont décidé de nommer le parcours « la quête de l’harmonie », on aurait également pu parler de quête de sensibilité. Toute sa vie, Maillol a dédié ses créations aux femmes et à leurs corps. Souvent opposé à Rodin, on comprend en parcourant l’exposition à quel point le rapport à la matière des deux hommes étaient profondément différent et quasi complémentaire.

maillol sophie crepy

Exposition Maillol à Orsay / ©Sophie Crépy

La première section de l’exposition se consacre aux débuts de l’artiste lorsque ce dernier peint, brode, s’essaye à la céramique… Comme beaucoup d’artistes, Maillol a touché à tout avant de se consacrer pleinement à la sculpture, sujet des sections suivantes de l’expo !

Devenu peintre à 40 ans, on (re)découvre le travail d’un artiste français inclassable, que l’histoire a mis de côté… Cette rétrospective est notamment rendue possible grâce à Dina Vierny, son dernier modèle, qui essaya toute sa vie de sortir le sculpteur de l’ombre après sa mort, notamment avec la création d’une fondation qui donne aujourd’hui lieu au musée Maillol dans le 6e arrondissement.

mediterrannee de dos maillol

Méditerranée de dos par Maillol / ©Musée d’Orsay

Une des spécificités de Maillol est de ne pas coller au réel : s’il aime le corps féminin et ses formes, il crée le plus souvent des sculptures inspirées des corps qu’il a eu pour modèles mais aussi de ses imaginaires, donnant lieu à des représentations parfois quasi oniriques.

Avec près de 200 oeuvres rassemblées, on quitte l’ancienne gare d’Orsay avec un nouveau regard sur le travail de Maillol et sa quête de l’harmonie…

Envie de prolonger vos pérégrinations culturelles ? Voici notre sélection des expos à ne pas manquer en avril à Paris !


+ D’INFOS

« Aristide Maillol (1861-199). La quête de l’Harmonie« 
Musée d’Orsay
Jusqu’au 21 août 2022

Ouvert tous les jours sauf le lundi
Tarifs entre 13€ et 16€, gratuit pour les -26 ans

Photo de une : exposition Maillol à Orsay / ©Sophie Crépy

S G

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *