Actu

[ZOOM SUR] L’Arc de Triomphe empaqueté : on vous explique tout !

today18 août 2021 2

Arrière-plan
share close

Le mardi 17 août, la rédaction de Vivre Paris est allée faire un tour du côté de l’Arc de Triomphe afin de jeter un oeil au chantier vertigineux engagé par l’équipe Christo et Jeanne-Claude depuis le 15 juillet ! Visite du monument en pleine métamorphose temporaire et rencontre avec l’équipe : on fait le point sur quelques éléments clés permettant de mieux comprendre cette oeuvre, ne laissant aucun parisien de marbre, entre excitation et rejet.

À l’approche de la place de l’Étoile, la scène peut ressembler à un grand chantier de rénovation mais si l’on regarde de plus près, on comprend vite que c’est tout autre chose qui se joue… On vous explique tout !

arc de triomphe christo jeanne claude vivre paris
L’Arc de Triomphe, le 17 août 2021 / © Vivre Paris

Retour sur la genèse du projet

Christo et Jeanne-Claude se rencontrent à la fin des années 1950 et commencent à travailler ensemble à l’édification d’oeuvres monumentales dans le monde entier. Dès 1961, l’idée d’empaqueter l’Arc de Triomphe émane de l’imagination du couple. Des croquis sont réalisés dans les années suivantes jusqu’à la réalisation d’un collage en 1988. Entre temps, ils emballent le Pont Neuf en 1985. Christo se penche de nouveau sur l’Arc de Triomphe en 2017 et le projet est validé par le Président de la République en janvier 2019. Malgré son décès en mai 2020, Jeanne-Claude ayant disparu en 2009, l’artiste a souhaité avant sa mort que le projet voit tout de même le jour.

Pourquoi empaqueter un monument ? 

C’est LA question qui est sur toutes les lèvres : fascination, incompréhension, interrogation… Selon Christo et Jeanne-Claude, cacher permet de révéler. En emballant un monument iconique du paysage parisien, c’est finalement un autre objet qui s’offre à nous sous d’autres proportions, une autre façon de voir la ville le temps de quelques jours. Embrassant une démarche d’accès à tous à l’art, le couple n’a jamais entendu donné un sens unique à leurs oeuvres. L’empaquetage est libre d’interprétation, sans message politique : un instant de beauté, d’une certaine humilité puisqu’il disparaît au bout de 16 jours : vous pourrez admirer l’oeuvre du 18 septembre au 3 octobre 2021.

christo arc de triomphe paris
L’Arc de Triomphe, le 17 août 2021 / © Vivre Paris

L’auto-financement de l’oeuvre

L’oeuvre temporaire fait face à de nombreuses critiques quant à son financement et pourtant, il s’agit bien d’un projet auto-financé. Comme tous les projets artistiques de Christo et Jeanne-Claude, L’Arc de Triomphe empaqueté est rendu possible grâce à la vente des œuvres originales de Christo : collages, dessins, maquettes, lithographies… Aucun acteur privé ou public n’a participé à ce projet.

La démocratisation de l’art 

He oui ! Les oeuvres de Christo et Jeanne-Claude sont accessibles à tous et toutes. Cela peut paraître évident étant donné la monumentalité du projet L’Arc de Triomphe empaqueté mais il s’agit bien d’un souhait réel de Christo, notable dans chacune de ses oeuvres. Ici donc, pas d’inauguration officielle le 18 septembre 2021, il s’agit simplement de la date à laquelle le chantier sera terminé et l’Arc empaqueté. Dans cette démarche, l’équipe Christo et Jeanne-Claude a aussi veillé à ce que le monument ne ferme pas. Durant toute la durée des travaux et même lorsque l’arc sera emballé, les visiteurs peuvent continuer à visiter le monument !

christo arc de triomphe
La terrasse de l’Arc de Triomphe, le 17 Août 2021 / © Vivre Paris

Et la flamme du soldat inconnu dans tout ça ? 

Le chantier est actif tous les jours du lundi au vendredi 24h/24 sauf de 18h à 19h, les ouvriers s’arrêtent afin que les cérémonies quotidiennes de ravivage de la flamme aient lieu dans un cadre solennel.

Quid des matériaux utiliser et de l’écologie ? 

Les 25 000 mètres carrés de toile, les 3000 mètres de corde et les structures de protection en acier seront recyclés dès la fin de l’exposition. L’écologie est d’ailleurs au coeur du projet puisque celui-ci a été reporté en avril 2020 en raison de la présence de faucons crécerelles pendant la période de nidification à l’Arc de triomphe. C’est tout naturellement que Christo avait accepté le report pour septembre 2020, décalé d’un an du fait de la pandémie.

terrasse arc de triomphe christo
La terrasse de l’Arc de Triomphe, le 17 Août 2021 / © Vivre Paris

L’Arc de Triomphe empaqueté est donc le projet d’une vie, l’histoire d’un couple de passionnés de l’art et de Paris mais aussi celle des 150 ouvriers du chantier fascinés par ce projet plus qu’insolite. Vivre Paris sera bien sûr au rendez-vous le 18 Septembre pour partager avec vous des images de cette oeuvre temporaire monumentale !


+ D’INFOS

L’Arc de Triomphe empaqueté
Pl. Charles de Gaulle
75008 Paris

À voir du 18 septembre au 3 octobre 2021

 

Photo de UNE : l’Arc de triomphe empaqueté, le projet d’une vie / © Vivre Paris

 

Écrit par: La rédaction

Votez

Article précédent

meteo chaleur paris

Actu

Paris : où sont les endroits les plus chauds ?

Ce n'est pas l'été le plus agréable mais cela n'empêche pas des pics de chaleur dans certains endroits de la capitale. Voici les endroits où il fait le plus chaud. On aurait aimé un été parisien plus agréable, plus doux, moins gris et moins pluvieux. Mais ce n'est pas parce que ce n'est pas la canicule dans la capitale qu'il n'y fait pas chaud (partout) ; bien au contraire comme […]

today18 août 2021 2


Articles similaires

Vos commentaires (0)

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires

0%
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x