La Mairie de Paris prend le contrôle de plusieurs lieux culturels pour les sauver

Le Bataclan © Céline / La Clef © LBLT

Le Lavoir moderne parisien et La Flèche d’or sont en passe d’être récupérés par la Ville de Paris, le cinéma La Clef pourrait suivre et peut-être même le Bataclan.

Bercy Village

Pendant la campagne des municipales, Anne Hidalgo avait assuré qu’en cas de réélection, elle ferait tout pour reprendre le contrôle de certains lieux culturels parisiens en péril afin de les protéger. Chose promise, chose due, la Mairie de Paris vient de lancer deux opérations d’envergure afin de préserver deux salles historiques de la capitale : le Lavoir moderne parisien, un ancien lavoir du 18e arrondissement devenu salle de théâtre, et la Flèche d’Or, l’emblématique salle de concert du 20e arrondissement installée dans l’ancienne gare de Charonne le long de la Petite Ceinture.

Selon le quotidien Le Monde, d’autres opérations de ce type devraient suivre dans les prochains mois, un budget de 50 millions d’euros ayant été prévu pour des acquisitions de lieux culturels en difficulté au cours des six prochaines années : une reprise du cinéma indépendant d’Art et Essai La Clef, situé au coeur du Quartier latin, est notamment envisagée. Le lieu, officiellement clos depuis 2018, est aujourd’hui occupé illégalement par des cinéphiles – régulièrement menacés d’expulsion – qui continuent de diffuser des films en guise de résistance.

Vers un rachat du Bataclan ?

Parmi les autres lieux surveillés par la Mairie de Paris, on retrouve le Bataclan dont l’annonce de sa mise en vente par le groupe Lagardère en juin dernier en avait troublé plus d’un ; suite à la crise sanitaire, le groupe d’Arnaud Lagardère a en effet décidé de se séparer de l’intégralité de son pôle événementiel, Lagardère Entertainment. Au sein de ce pôle, se trouvent trois salles de spectacles parisiennes parmi les plus emblématiques de la capitale : le Bataclan, ouvert en 1865, le Casino de Paris, qui fête cette année ses 140 ans, et la salle des Folies Bergère, inaugurée en 1869.

Si la Mairie de Paris n’envisage pas, pour le moment, de débloquer des fonds pour le Casino de Paris ou les Folies Bergère, elle a fait savoir, par le biais de l’une de ses filiales, la société d’économie mixte du Palais omnisports de Paris-Bercy, qu’elle envisage bel et bien de mettre la main sur le Bataclan : « Nous avons fait savoir à Lagardère que nous pourrions être intéressés par la reprise du Bataclan, un lieu symbolique et cohérent avec nos propres salles », a ainsi indiqué un responsable de la société filiale de la Ville de Paris au journal Le Monde. À voir si cette volonté se concrétise car, à l’heure actuelle, le groupe Lagardère souhaite vendre son pôle en un seul bloc comprenant aussi les Arenas de Bordeaux et d’Aix-en-Provence, ainsi que les droits des tournées de plusieurs artistes tels que Florent Pagny, M. ou Jean-Louis Aubert… Pas sûr que la Ville de Paris souhaite un tel investissement !

C.D

Partager: