Escapade

Le lieu bien gardé : la villa Riberolle

today17 novembre 2020 2

Arrière-plan
share close

Nichée derrière le cimetière du Père-Lachaise, la villa Riberolle nous replonge dans le passé en un clin d’oeil et nous fait découvrir un Paris méconnu et inattendu. Suivez-nous pour une balade « virtuelle » placée sous le signe du dépaysement… et du temps qui passe !

Cette ruelle en impasse qui débute au numéro 35 de la rue de Bagnolet est l’un des rares coins de la capitale à avoir conservé son aspect industriel du siècle dernier. En effet, en passant la petite grille forgée qui surplombe l’entrée de la villa, on replonge dans le Paris de nos ancêtres : des gros pavés rarement bien agencés d’où sortent des montagnes de mauvaises herbes, des ateliers d’artistes délabrés ou des bâtisses industrielles à l’apparence brinquebalante, du lierre grimpant un peu partout sur les vieux édifices…

On croirait presque que cette ruelle (bel et bien habitée) est laissée à l’abandon, et c’est ce qui fait tout son charme. On vous le promet, ici, vous ne croiserez pas un chat…

https://www.instagram.com/p/BV_kGXwB7aF/

Mais ce que l’on aime le plus dans cette allée toujours tranquille, ce sont ses détails – une porte en bois agrémentée d’un joli coeur en son centre, des graffitis qui semblent là depuis des années… – et la vue insolite qu’elle nous offre : en effet, si vous marchez jusqu’au fond de l’impasse et levez un peu les yeux, vous découvrirez, bien caché derrière un mur, un petit bout du cimetière du Père-Lachaise. Des tombes qui partent un peu dans tous les sens, quelques arbres par-ci par-là et une apparence des plus bucoliques…

https://www.instagram.com/p/BTYXEjXg6Jg/

Un passage par la Cité Aubry voisine, moins authentique mais tout aussi charmante, et par le Jardin naturel Pierre Emmanuel, l’un des seuls jardins entièrement sauvages de la capitale, viendront parfaire cette balade dans le Paris ouvrier et industriel d’antan.

 

C.R

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Rate it

Article précédent

tour eiffel paris

Actu

L’escalier de la Tour Eiffel en vente aux enchères

Mardi 1er décembre un tronçon de 14 marches de l'escalier de la Tour Eiffel sera mis aux enchères chez Artcurial pour une vente hors du commun ! Provenant de l'escalier d'origine, cette partie en colimaçon date de 1889 l'année de construction de la Tour Eiffel. Elle se situait entre le 2ème et le 3ème étage de l'emblématique Dame de fer et a été démontée il y a presque 40 ans […]

today17 novembre 2020


0%