L’encadrement des loyers revient à Paris le 1er juillet 2019

immobiliers paris © De Alexander Demyanenko

L’encadrement des loyers est de retour dans la capitale. Le 1er juillet 2019, les propriétaires devront respecter un certain pourcentage pour augmenter les loyers. 

L’encadrement des loyers revient à Paris. C’est le préfet de la région Ile-de-France, Michel Cadot, qui officialise l’information en signant le 28 mai dernier un arrêté. Dès le 1er juillet 2019, les loyers des 80 quartiers de Paris seront fixés avec des loyers minorés, des loyers de références et des loyers majorés. Si les propriétaires dépassent de 20% du loyer de référence, ils encourent une amende de 5000€. Les sociétés quant à elles seront punies à hauteur de 15 000€.

Le retour de cette mesure n’arrange pas les priopriétaires. Les loyers étant fixés par le prix d’achat, l’année de construction, le quartier et le mètre carré, cette règle pourrait faire chuter les investissements immobiliers dans la capitale, puisque la durée d’amortissement devra être bien plus longue pour les acheteurs. Comme l’explique Le Figaro Particulier, un 2 pièces de 50m2 dans le 6ème arrondissement vaut entre 1 220 à 2 090€ par mois. Pour acheter un bien de ce standing, il faut au propriétaire en moyenne 700 000 euros. Même avec le prix le plus élevé de loyer, le propriétaire mettrait 28 ans à payer l’appartement (en excluant : impôts, entretien, etc.).

Cette mesure a été réintroduite à titre expérimental jusqu’en 2023, dans les métropoles du Grand Paris, de Lyon et de Aix-Marseille-Provence.

E.B

Partager: