Paris : une nouvelle verbalisation prévue

nouvelle verbalisation paris

Depuis quelques jours, bloquer la circulation dans un carrefour est passible d’une amende. 

119.193 PV ont été dressés en 2018 par l’unité de vidéo-verbalisation (UVV) de la préfecture de police de Paris; et ce n’est pas terminé ! En effet, si les scooters sont désormais soumis à de nouvelles règles de la circulation, les voitures sont elles aussi sous les feux des caméras de vidéosurveillance. Désormais, un automobilistes qui s’engage « dans une intersection où il peut être immobilisé et gêner la circulation » et bloque ainsi un carrefour est passible d’une amende de 90 euros (135 euros en cas de majoration) et d’un retrait de six points. « Nous allons cibler des carrefours stratégiques pour la circulation mais aussi pour les transports en commun« , souligne le préfet de police Michel Delpuech.

Une nouvelle mesure qui peut coûter cher aux conducteurs mais qui a pour but de diminuer le nombre de morts sur les routes puisque pas moins de 36 personnes dont 19 piétons ont perdu la vie en 2018.

Partager: