Culture

Insolite : du safran sur les toits de Paris

today29 avril 2022 1

Arrière-plan
share close

Vous pensiez que le safran était une épice exotique ? S’il est vrai que les deux premiers producteurs mondiaux sont l’Espagne et l’Iran, cela n’empêche pas la capitale française de cultiver aussi ce précieux or rouge… On vous en dit plus !

C’est au coeur de l’Institut du monde arabe dans le 5ème arrondissement de Paris que les 4 soeurs de l’entreprise Bien Elevées ont installé leur première safranière en 2018. Depuis, leur activité est florissante puisqu’elles se sont aussi implantées sur le toit du Monoprix de la rue Daviel, celui du lycée hôtelier Guillaume Tirel, à Ivry, Montrouge… et comptent bien conquérir d’autres villes de France et d’Europe !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par sophiesofilles (@sophiesofilles)

En hauteur, elles cultivent ainsi ces petites fleurs violettes aux filaments rouges qui, une fois séchés, donnent une épice rare et précieuse. Il faut environ 15 fleurs – cueillies avec beaucoup de délicatesse – et 45 filaments pour donner 0,1 gramme de safran, la dose à laquelle il est vendu en général (au prix de 40 000€ le kilo)… Et oui, son goût est si puissant qu’il s’utilise avec une extrême parcimonie !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bien Élevées (@bienelevees)

Cette récolte parisienne éco responsable est vendue en circuit court dans la capitale, à la Ruche qui dit oui et chez Locavor par exemple. Vous pourrez aussi la retrouver dans vos plats au restaurant car les chefs en raffolent ! Enfin, si vous voulez assister à ce petit miracle de la nature en pleine ville, il est possible de visiter les safranières des toits de Paris et de participer à des ateliers pour une expérience qui sort vraiment de l’ordinaire.

A. C.

Photo de UNE : Vue fleurie sur les toits de Paris © Neirfy

Écrit par: La Rédaction Vivre Paris

Votez

Article précédent

barbara lambesis fontaine wallace vivre paris

Actu

PORTRAIT : Barbara, la femme qui a répertorié les fontaines Wallace de Paris

Cette semaine on a rencontré Barbara Lambesis, une américaine passionnée par Paris et notamment par les fontaines Wallace ! L'histoire d'amour a commencé il y a plus de 10 ans, menant en 2018 à la fondation de la Société des fontaines Wallace de Paris afin de protéger et promouvoir les fontaines mais aussi à son entrée au musée Carnavalet en avril 2022... Retour sur notre entretien (traduit de l'anglais) ! […]

today29 avril 2022 4 4

Vos commentaires (0)

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir les commentaires

telechargez l'application Radio Paris

0%
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x