Paris : ce qui va disparaitre au 1er janvier 2020

paris nouveautés 2020 Où se trouve la plus vieille horloge de Paris ? / © Pierre Leclerc

À Paris et partout en France, plusieurs objets du quotidien vont disparaitre en 2020. Allez-vous réussir à vivre sans ? 

Bercy Village

Si vous êtes un adepte des cotons-tiges, faites votre réserve (ou pas) ! À partir du 1er janvier 2020, à Paris (où les grèves perdurent) et partout en France, plusieurs objets du quotidien vont disparaitre des rayons et parmi eux : les cotons-tiges en plastique ni biodégradables ni compostables qui sont un fléau pour ses utilisateurs et l’environnement car souvent jetés dans les toilettes, ils se retrouvent dans les stations d’épuration, les rivières et les mers.

Cette mesure, qui intervient dans le cadre de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, n’est pas la seule à être mise en place dès le 1er janvier 2020. En effet, comme le précise le site du gouvernement, seront également mis hors de la vente pour leur dangerosité :

  • la vaisselle jetable en plastique : gobelets, verres et assiettes jetables (loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015)
  • les bouteilles d’eau en plastique dans les cantines scolaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)
  • les touillettes et pailles en plastique dans la restauration, la vente à emporter, les cantines et les commerces alimentaires (loi du 30 octobre 2018 dite « loi Egalim »)

Le plastique, ce n’est plus si fantastique !

En parlant d’écologie et de green, avez-vous vu cet escargot géant réalisé entièrement avec des matériaux de récup’ ?

 

Partager: